Tea Time : immersion sur le tournage d’une web-série novatrice

EXCLU – Cet été, l’équipe d’ArlyoMag a eu la chance de pouvoir assister au tournage de Tea Time. Pendant deux semaines, l’équipe de cette web-série lyonnaise avait installé ses quartiers dans la mairie du 7ème arrondissement, à Jean Macé. Depuis l’intérieur, ArlyoMag vous raconte en détails  !

Nous sommes conviés sur le tournage une journée caniculaire de juillet. Quand nous pénétrons sur le plateau, l’équipe s’affaire déjà avec concentration. Les fenêtres sont calfeutrées, et il fait une chaleur étouffante. Assis dans un coin pour déranger le moins possible, nous observons les techniciens s’activer tels de petites fourmis. Nous avons hâte de découvrir la prise d’une scène, et par la même occasion un bout du scénario.

Retouche maquillage, lumières, rapides coup d’œil aux répliques. Le temps de régler tous les détails (« Cette petite cuillère n’était pas plutôt tournée vers la gauche ? » se demande Sandra, la scénariste, qui endosse également la casquette de scripte) et au bout d’un long moment, résonne enfin le célèbre : « Moteur… action ! ».

thé

Mais surprise : au bout de quelques secondes, et trois répliques seulement, le réalisateur claironne déjà : « coupez ! ». Pour les initiés, rien d’anormal à signaler. En effet, les scènes sont tournées plan par plan, et certains ne durent qu’un très court instant. Frustration, quand tu nous tiens… Mais l’équipe de tournage enchaîne déjà pour préparer une autre scène.

Le rythme est soutenu. 2 semaines de tournage pour 8 épisodes, c’est une perpétuelle course contre la montre. La scène suivante va-t-elle nous en apprendre plus sur la phrase laissée en suspens par Suzanne ? Pas du tout, et pour la bonne raison que chronologiquement, celle-ci se situe un peu plus tard… dans l’épisode suivant ! Eh oui, pour optimiser le temps, les plans identiques, d’un épisode à un autre, sont tournés à la suite. Pas évident pour comprendre l’histoire, quand on n’a pas eu la chance de lire le scénario !

scène

Un tournage, cela exige persévérance et ténacité. On l’a bien compris avec le nombre incalculable de prises à refaire. Il peut bien sûr s’agir d’une actrice qui écorche un mot, ou d’une réplique qui s’oublie. Mais plus troublant encore, le fameux : « c’était parfait, on la refait ! ». Le coupable ? Le bruit parasite, ennemi juré du preneur de son. Et à ce petit jeu, on s’aperçoit vite que la rue passante sous les fenêtre du plateau offre un terrain idéal à ces énergumènes. Klaxons, démarrages en trombe, trams, bennes à ordures, sons de cloches… et mêmes des avions ! Ce jour là, rien n’aura été épargné à l’équipe de tournage. Enfin, vous l’aurez compris, avant d’avoir sous les yeux la version finale d’une série, il faut savoir prendre son mal en patience !

Mais le jeu en vaut la chandelle. Car ce mélange osé, d’un polar saupoudré d’un nuage d’humour noir, promet une excellente alchimie. Aussi bonne, sans doute, que l’ambiance qui régnait en plateau ce jour là. Un esprit bon enfant qui s’est vérifié lors d’une pause repas très conviviale. Lors de ce temps d’échange privilégié avec l’équipe, nous avons notamment découvert que tous ses membres, du casting aux maquilleuses, sont bénévoles. Une info qui ne saute pas aux yeux quand on voit le professionnalisme dont tout le monde fait preuve. Et quand nous interrogeons les actrices sur leurs motivations, elles nous confient avoir été littéralement séduites par la proposition de ce pari et de cette aventure inédite.

casting

Le casting des actrices au complet, avec, de gauche à droite : Pascale Rousseau ; Edeline Blangero ; Valérie Foschia ; Sabrina Marion et Solène Salvat

Nous quittons le tournage enthousiastes et confiants. L’avenir de Tea Time s’annonce sous les meilleurs auspices : la web-série fait d’ores et déjà parler d’elle, sa visibilité sur les réseaux sociaux, la promesse de making-of et les photos exclusives lui promettent une certaine notoriété. De plus, et contrairement à beaucoup de web-série françaises, Tea Time part avec l’avantage d’un matériel vidéo de qualité, mais surtout, avec un jeu d’acteur qui se dégage, de très loin, de la norme française. Le concept, le décor, l’attention portée à chaque détail… mais aussi son jeune réalisateur talentueux, font de cette web-série un projet véritablement passionnant.

Une page authentique du scénario de Tea Time rien que pour vous : c'est cadeau !

Une page authentique du scénario de Tea Time, rien que pour vous : c’est cadeau !

Préparez-vous à être ébloui : la sortie de Tea Time, c’est pour bientôt ! Et c’est promis, vous serez les premiers informés.


 Article co-écrit par : Julie Petitfrère. Crédits photo : Julien Philippe
Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.