À la découverte du Street Art !

Dans le cadre de la biennale d’art contemporain, un lieu éphémère, situé au 3 Rue Grolée dans le deuxième arrondissement, a vu le jour. Dans cet espace, l’association lyonnaise Little Beaux-arts a mis en scène une exposition autour du street art. One, Two, Street Art est avant tout un concept élaboré afin de pouvoir accueillir les enfants.

@INVADER

C’est dans ce cadre que j’ai découvert l’exposition mais également tout ce qui se cache derrière. Après un périple en métro avec une bonne quarantaine d’enfants, leurs maîtresses et quelques parents volontaires, nous arrivons à Cordeliers. À quelques mètres face au Comédie Odéon, nous découvrons un extérieur graffé qui annonce la couleur : place au Street-Art !

©Little-Beaux-Arts

Le lieu est scindé en trois parties : un accueil pour le grand public, l’espace d’exposition et une salle dont je vous parlerai un peu plus tard. Ninon, notre hôte, se charge de notre groupe. Avec elle nous découvrons les œuvres exposées. Les artistes (Bansky, Chanoir, Villeglé, JonOne, Miss Tic, Invader et bien d’autres) ; leurs techniques (pochoirs, aérosol, collage, déchirage…) et des messages (l’amour est présent, dans de nombreuses compositions les cœurs sont nombreux).

Le partage : les artistes ont joué le jeu en répondant présent à l’appel de l’association Little Beaux-arts, afin de faire découvrir leur pratique aux enfants scolarisés. La générosité : ils ont également accepté de céder leur travail afin que leurs œuvres puissent être découvertes par des enfants hospitalisés.

Le partage et la générosité, c’est aussi ça l’esprit Street Art !

Music of the heart 2017 JEF AEROSOL

Pendant près de trois quart d’heure, nous sommes passés d’un univers à un autre en scrutant une quinzaine d’œuvres. Il y en a pour tous les goûts et en tout cas, les enfants sont ravis.

La dernière pièce est celle qui fait de l’enfant un artiste. Un support au sol, des pochoirs, de la peinture, il y a tout ce qu’il faut pour créer une œuvre comme les grands. Dans ce lieu de création, j’ai perdu la notion du temps ; impossible de vous dire combien de temps nous y sommes restés. C’est un moment que j’ai apprécié, car j’ai découvert des enfants de 5 ans qui créaient collectivement, en faisant du mieux possible pour que le rendu final soit beau.

Je suis rentré le sourire au coin des lèvres, en me disant que mon fils avait eu la chance de vivre un moment rare et unique. J’en profite donc pour remercier les acteurs culturels qui osent et qui créent des lieux comme celui-ci en pensant aux enfants. Merci aux enseignants qui s’investissent et qui osent également sortir les enfants de leurs classes pour les emmener à la rencontre de la culture.

Atelier©Little-Beaux-Arts

Pour conclure, j’ai juste envie de vous dire : que vous ayez des enfants ou non, allez-y ! Allez voir des créations aussi différentes les unes que les autres, découvrez ces artistes urbains. Et quoi qu’il en soit, si vous n’avez pas l’occasion d’y aller, observez les murs de notre ville, les créations sont partout, tout autour de nous. Du bitume, des murs, un matériau quelconque, de la peinture, des craies, des autocollants, des affiches. C’est aussi ça le Street Art !

Pour en savoir plus : http ://littlebeauxarts.fr

Little Beaux Arts présente :
One, Two, Street Art
Le top de l’art urbain
Du 16/09 au 08/11
3 rue Grolée, 69002, Lyon

Print Friendly

Leave a Reply