Once Upon A Coffee : le café au service d’une histoire

Il était une fois dans le septième arrondissement, une petite enseigne du nom de Once Upon A Coffee. Dans cette charmante bâtisse vivait une gérante bienheureuse qui préparait de fabuleuses boissons chaudes. De tout le royaume accouraient des jeunes gens en quête de saveurs toutes plus enchanteresses. Un jour, une fidèle vassale d’Arlyomag décida d’en conter les mérites.

Au 101 rue Béchevelin se trouve un salon de thé, Once Upon A Coffee, où l'ambiance est agréable et l'accueil bienveillant. Arlyo vous recommande cet établissement chaleureux où la variété est de mise.

Crédit photo : Page Facebook de OUAC

Je ne vais pas filer la métaphore plus longtemps : le décor est planté. L’établissement est agréable et très convivial. Des fauteuils moelleux vous accueillent dans la salle principale pour un instant détente ou une réunion de travail sur l’exposé que vous aurez à présenter dans un peu moins d’une heure. Derrière cet enseigne se trouve Stéphanie, une gérante bienveillante et très avenante.

Le 5 janvier 2017, elle ouvrait Once Upon a Coffee, seule maîtresse à bord. Sa motivation initiale était de travailler dans la vente de livres. Lorsqu’elle était étudiante à Dijon, elle remarquait beaucoup de gens planqués ou assis par terre parmi les rayons des librairies. De là, lui est venue l’idée de « poser un salon au milieu ». Et c’est effectivement l’effet produit à notre entrée dans le café : l’installation dans un salon accueillant et confortable.

Les livres

Parlons-en justement. Face aux canapés et fauteuils ô combien tentants se trouve une grande bibliothèque peuplée d’ouvrages variés. « Lorsque l’on a ouvert, il n’y avait que la moitié de ce que vous voyez là, c’était les miens. » On trouvait ainsi de nombreux guides de voyages mais aussi des ouvrages littéraires et des BDs. Et puis petit à petit les gens sont venus emprunter et déposer, à la manière d’une boîte à livres. Tout le monde se prend au jeu : que ce soient les enfants du quartier ou les adultes, les livres circulent et il n’est pas rare de croiser des lecteurs attentifs le week-end.

Crédit photo : Page Facebook de OUAC

La variété

L’un des traits distinctifs de ce salon de thé, c’est le choix qu’il propose en matière de cafés, thés et laits. Qu’il est bon de pouvoir composer son café latte ou cappuccino comme on en a envie ! Lait entier, demi-écrémé, soja ou amande, c’est vous qui décidez. Pour ma part, j’aime beaucoup cet enchaînement de combinaisons possibles. Cette volonté de proposer divers assortiments lui est venue de son entourage qui comptabilisait quelques allergies et intolérances. On sent dans la carte une sensibilisation face aux publics divers que l’on peut rencontrer. Le même souci est observable en ce qui concerne les pâtisseries : on trouve des cheesecakes (fabuleux), des muffins (délicieux) et tout un assortiment de cookies vegan qui raviront vos papilles. Là encore, on salue la variété de la carte ainsi que l’intérêt porté à tous les types de clients.

Crédit photo : Page Facebook de OUAC

Le public

Concernant la clientèle, Once Upon A Coffee est souvent peuplé d’habitués. De temps en temps, Stéphanie accueille l’arrivée de quelques touristes, notamment grâce à l’enseigne anglophone. Au comptoir de Once Upon A Coffee, on assure le service en anglais (fruit de nombreux voyages et d’un séjour aux Pays-Bas où elle a travaillé) ce qui motive davantage les touristes à venir découvrir la carte. Par ailleurs, la gérante observe que le septième arrondissement commence à gagner davantage en public.

L’un des avantages incontournables est que le salon de thé est l’une des seules enseignes dans le coin à être ouverte le dimanche. Et pour avoir testé le dimanche après-midi au chaud dans un canapé, les cours sur les genoux et le cheesecake framboise sous la main, je peux vous dire qu’on y revient. Public atypique, on note évidemment une bonne proportion d’étudiants du fait de sa proximité avec les campus des quais du Rhône. Une ambiance très tranquille règne au sein du café, les conversations vont bon train, tout cela dans une atmosphère très bienveillante. Je ne saurais donc que trop vous conseiller de passer un de ces jours, que ce soit pour le déjeuner (un oui massif aux produits frais et recettes gourmandes) ou pour le plaisir de déguster son café dans un environnement chaleureux.

 

Once Upon A Coffee

101, rue Béchevelin / 69007 Lyon

Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply

Facebook