Take a Mic : rappeur « Avant-Gardiste » de passage à Lyon

Dans les artistes à surveiller pour 2018, on peut nommer le jeune rappeur Parisien Take a Mic. Actif depuis ses 14 ans, avançant à une vitesse fulgurante grâce à un travail conséquent, le jeune rappeur rencontre le public lyonnais la semaine prochaine, à bord de la Marquise. Artiste à découvrir sur scène, et à suivre de très près.  

 

Image associée

Une nouvelle génération de rappeurs bosseurs

Take a Mic est à l’image d’une jeune génération de rappeurs : déjà bien expérimenté et ultra productif. En effet, la concurrence est rude dans ce monde du rap, surtout à Paris, où on demande désormais davantage que des textes travaillés.

Après une période de rap conscient mené par des grands inspirés et engagés, une période plus technique mettant l’accent sur le débit et la punchline, on arrive enfin à trouver l’équilibre entre texte conscient, technique et punchline. Cette nouvelle période voit donc éclore une nouvelle génération d’artistes, qui arrivent chez les grands en ayant déjà bataillé au milieu de la concurrence pour être remarqués, et doivent leur succès en partie à un travail acharné.

Ainsi, Take a Mic a tout d’abord longtemps fait partie du crew Heddie Hyde, rejoignant rapidement les espoirs les plus surveillés. Grâce à sa spontanéité et à sa voix polyvalente, il est rapidement repéré par Alonzo, Sadek, et Sneazzy, qui le qualifie alors d’”espoir du rap français”.

Après avoir fait ses premières preuves dans le crew, Take a Mic signe chez le label OMAX6MUM (label du rappeur québécois Loud, entre autres). Là-bas, il abat le travail et les projets à une vitesse fulgurante : avec une web-série avec OKLM, 8 projets musicaux à son actif, 8 millions de vues sur Youtube, son travail de monstre aboutit enfin à son tout premier album, “Avant-Gardiste”, attendu début 2018. Il monte peu à peu, invité notamment par le rappeur Sofiane à faire ses preuves sur l’émission “Rentre dans le cercle”, il enchaîne les freestyles qui fracassent les réseaux sociaux, notamment avec la chaîne Youtube Le Règlement, et avec le freestyle “Strict Minimum”.

À travers son travail, on l’observe manier un style peu catalogable, jonglant entre rap conscient et rap plus agressif.

 L’espoir du rap 2018 à Lyon

Après une saison 2017 chargée, l’association le LLAB invite le rappeur en plein essor sur les planches de  la ville de Lyon, le 7 mars, à bord de La Marquise. Première rencontre avec la scène Lyonnaise, il se retrouvera en tête d’affiche pour dévoiler son premier album, “Avant Gardiste”.

Créée par des passionnés de rap fin 2016, cette association a trois grand objectifs : donner l’opportunité aux talents lyonnais de percer sans monter à la capitale, contrebalancer le monstre de Paris et capter l’attention sur le travail souvent trop méconnu des artistes lyonnais. Pour cela, le LLAB participe activement à la vie culturelle de Lyon, en invitant en concert des artistes reconnus, comme Take a Mic.

Le LLAB profite donc de cette occasion pour mettre en lumière un jeune groupe de chez nous : ASURA. Composé de Kelevra, Nainx, Warren et Jomaki, ce jeune groupe commence peu à peu à se faire connaître dans le bassin lyonnais. Débrouillards et polyvalents, ASURA assure son indépendance artistique, de l’écriture à l’enregistrement, en passant par la création de leurs visuels. Ici, on retrouve groupe plus mystique, à l’atmosphère alchimique, oscillant entre la trap et la old school.

Deux univers complètement différents, un line-up de qualité, une ambiance chauffée à bloc dans la très célèbre Marquise, on a de quoi passer une très bonne soirée jeudi prochain sur les berges du Rhône !

Image associée

Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.