Heureux qui en cette fin d’année, sempiternelle période de bilan, ne se sent point le besoin de changer quoi que ce soit à ses petites habitudes. Car pour beaucoup d’entre nous, le renouvellement du calendrier prend souvent des allures de nouveau départ… Et pour vous aider à mettre en place vos résolutions, l’Arlyoteam vous a concocté une petite aide musicale !

© Alexia Nisi

© Alexia Nisi

Le moyen le plus sûr pour être certain de tenir les promesses qu’on se fait à soi-même le 1er Janvier, le secret c’est de ne pas être trop ambitieux. Ben oui, sinon c’est évident que la déception n’est pas loin… Et pourtant, on a toujours envie d’en faire des caisses. Peut-être parce que le mot « résolution » est étrangement proche du mot « révolution »… Et après tout, à quoi bon se motiver à changer si ce n’est pas pour tout changer ?!

Et vous l’avez sans doute remarqué, comme dans la rédaction d’Arlyo, on n’est pas moralisateur pour un sou, on n’a pas eu la présomption d’ajouter l’adjectif « bonnes » à ces résolutions. On vous fait confiance pour savoir ce qui est bon, ou non, pour vous. En tout cas, de votre soirée de la Saint Sylvestre au dur réveil du 1er, nos musiques sont là pour vous accompagner !

// Écoutez la playlist sur notre chaîne YouTube ou directement à la fin de l’article ! //

La fête d’abord

On remarque d’abord que l’équipe ne conçoit pas vraiment les résolutions sans la fête qui vient avant. Et on ne va pas lui en vouloir : le réveillon du Nouvel An, c’est aussi l’occasion de célébrer quelque chose avec les gens qu’on aime – enfin, la plupart du temps… Lucie a donc choisi de mettre en avant la dimension festive qui précède les résolutions avec Vive la fête de Noir Désir :  « Bon… J’ai peut-être compris le titre de travers… Mais « résolutions » entre guillemets … Ça veut dire qu’elles vont vite disparaître… Ou qu’elles n’ont jamais existé. C’est pour ça que Vive la fête nous propose tout simplement de continuer à péter des câbles. »

Et vous, ces résolutions, vous y croyez ? Ou bien vous joindrez-vous à Lucie pour continuer à fêter tout simplement ? Ce qui est sûr, c’est que notre rédacteur en chef Yoann fait preuve de tout autant de malice avec Drink d’Alestrom : « Sous-entendu de l’eau, évidemment… Faut pas voir le mal partout ! C’est pas parce que la chanson s’appelle « Drink » que tout de suite… Oh tiens, du whisky ! » On lui fait confiance pour passer une bonne soirée, à défaut d’autres résolutions !

La bien connue motivation du premier janvier

Seulement, après la fête, il faut arriver à retrouver la foi et l’énergie pour tenir ces résolutions, voire pour les inventer. Ou les rectifier. Comme vous voulez. Certains membres de l’équipe se sont donc pliés en quatre pour vous trouver de quoi puiser en vous la motivation nécessaire, comme Laurine. Avec les 4 Non Blondes et leur titre What’s up, on est sûr que vous y arriverez. Laurine partage d’ailleurs avec vous ses résolutions : « Arrêter de me mettre en PLS au bout de mon canapé dès qu’un obstacle se présente, et appeler ma mère en couinant alors que je sais qu’elle va m’engueuler comme dans Full Metal Jacket. »

Et si jamais cette musique énergique n’était pas assez, Raphaël vous recommande d’écouter The Show must go on de Queen : « Accueillir 2017 et ses résolutions à bras grands ouverts, c’est possible ? En tout cas, pas de doute, avec cette chanson, on est prêt à tout affronter. »

Si jamais l’envie vous vient quand même de tout abandonner, de mettre vos résolutions quelles qu’elles soient à la poubelle, tournez-vous vers Juliette qui vous recommande Clubbed to Death de Rob Dougan : « À écouter bien fort sur un bon ampli pour que l’effet soit garanti. La puissante B.O de Matrix, un son épique à l’ancienne, quoi de plus efficace pour être résolu et sans peur face à la nouvelle année ? Fais péter le son et va marcher comme Beyoncé au milieu de la route pour dire au monde who runs the world en 2017 : TOI. »

Après cette exhortation à l’action, on ne peut que se sentir prêt à renverser le monde. Edmée partage donc avec vous un quatrième titre pour vous faire relever tous les défis : I would walk 500 miles de The Proclaimers : « Tu ne peux pas ne pas être motivé. Je sais pas si c’est l’accent ou les paroles, mais ceci est un concentré de motivation. »

Au cœur du sujet

Parmi la rédaction, certains ont cependant eu à cœur de vous parler de vœux, plus ou moins loufoques. On commence avec Benoît qui récidive avec Clarika, dont il nous avait déjà parlé il y a deux semaines,  et son titre Moi en mieux : « Je suis d’accord avec tout, surtout pour être grande avec des cheveux, qui descendent là le long du creux, et retombent tout en bas du dos, en cascade et ça fait beau. »

Clarisse elle aussi va dans le vif du sujet avec Les Bonnes résolutions de La Grande Sophie. Entre espoir et résignation, faites votre choix, même si Clarisse nous encourage à tenir bon : « C’est avec La Grande Sophie qu’on déculpabilise pour toutes ces bonnes résolutions avortées dès le 3 janvier. Mais promis, cette année, on va vraiment s’y tenir ! »

On termine cette ultime playlist de l’année 2016 avec le choix de Laurie, Je ne regrette rien d’Edith Piaf. On aurait pu terminer par autre chose, bien sûr, et c’est un choix tout personnel. Mais avant de penser à d’éventuelles résolutions, il faut bien se retourner et se dire que l’on est heureux d’être là où on est : « Et après toutes ces bonnes résolutions, quoi de mieux que Piaf qui nous chante qu’elle ne regrette rien… »

Et vous, quelles sont les chansons qui vont vous accompagner vers ces nouvelles résolutions ? N’hésitez pas à les partager avec nous, et que cette toute fin d’année 2016 soit rayonnante !