Black Gold

par Homer Simpson
0 Commentaire

L’objet non identifié du moment : Pethrol, une French Touch encore jamais entendue auparavant.

Pethrol, c’est ce son qui vous fait redécouvrir la musique sous une autre forme, sous un autre angle. À chaque écoute, on y découvre quelque chose de nouveau, l’oreille en perçoit petit à petit les nuances et les finesses. Une musique élitiste donc ? Sûrement pas ! Pethrol, c’est l’art de manier la technicité accessible aux initiés et la force spirituelle qui transporte le grand public. Une dualité tout à leur honneur qui leur a permis de se faire un nom dans le milieu professionnel.

Dans Chess, on découvre un univers sombre, une tension sous-jacente mêlée au pouvoir de la gestuelle, du corps. Pethrol joue sur les couleurs, une opposition forte en ressort, par le biais de la confrontation entre le noir et le blanc qui n’est pas sans rappeler les pièces d’un jeu d’échecs. Un son hybride electro-pop qui se rapprocherait presque d’une sonorité 8-bits, que l’on peut retrouver dans l’univers des jeux vidéo.

Chez Pethrol, on joue sur le mystique, parfois à la limite du mythologique si on se réfère au clip Blood of the Unicorn, un univers à part qui a sa propre histoire et dans lequel on rentre de gré ou de force.

Héloïse, une influence électronique transcendante, une voix à la fois nonchalante et sensuelle. Un regard et une beauté effrontée, presque inaccessible, un mystère. Un savant alliage d’une authenticité dans l’attitude et le caractère synthétique d’un son digital. Cédric, à la batterie, des percussions aux allures électroniques, ambiancées, parfois tribales qui évoluent au fur et à mesure de la musique, vous emportant de manière inconsciente: une base solide, réfléchie et arrangée à la perfection. Des textes signés par Guillaume Héritier qui puisent toute leur force dans le son Pethrol.

Pethrol, c’est aussi une identité graphique, marquée, revendiquée et ingénieuse. Un premier EP est disponible, Black Gold, qui révèle une nouvelle fois le jeu sur les couleurs et les figures oxymoriques.

Qui aurait pu penser à un tel format physique pour un 5 titres ? Je vous laisse le découvrir par vous-même.

 

Clip Chess :

Pour écouter l’EP : https://soundcloud.com/pethrol/sets/black-gold-ep-pethrol

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.