BoHo Green, la cosmébio lyonnaise qui monte

par Arlyo Team
0 Commentaire

Si, à l’instar des grands groupes leaders de la cosmétique (salutations, ô l’Oréal), votre vocabulaire beauté se limite à des termes esthétiques (« glowy, retro matte, wavy »), je vous propose une petite incursion du côté éthique de la force. Et pour cela, nous irons du côté de chez Hanane.

Ayant découvert la marque Boho Green lors d’un petit détour par chez Monoprix Cordeliers, quelle ne fut pas ma surprise en découvrant une seconde marque biologique du côté des cosmétiques, la première étant la marque UNE. En effet, la présence de produits d’hygiène et de maquillage « bio-éthiques » demeure encore très réduite dans les enseignes lambdas. De ce fait, ma curiosité en a été vivement piquée.

Une marque bio, peu onéreuse, non testée sur les animaux et proposant une gamme dont la majeure partie est végane (bouh, les méchants véganes sont partout, jusque dans vos poudriers), autant vous dire que cela ne court pas les traboules.

Ainsi, après m’être renseignée et avoir découvert que la marque en question était LYONNAISE, j’ai pu poser quelques questions à Hanane Bourimi, sa responsable marketing.

Qui sont les créateurs de Boho Green ? Quand est-ce que la marque a vu le jour ? 

Les fondateurs de BOHO GREEN SAS, issus de l’environnement cosmétique et pharmaceutique, ont lancé la marque BOHO GREEN REVOLUTION en avril 2012 dans l’objectif de proposer du maquillage naturel et biologique de haute qualité, respectueux de l’environnement, à prix modérés.

Depuis de nombreux mois, les fondateurs de la marque ne font plus partie de cette belle aventure, à ce jour soutenue par un fonds d’investissement français, ALTER EQUITY 3P, très engagé dans les questions liées au développement durable pour l’ensemble des entreprises dans lesquelles il investit, le management de BOHO GREEN SAS étant assuré par un binôme expérimenté et complémentaire, Hanane BOURIMI, spécialiste du développement produit, Présidente de l’entreprise, et Vincent RIBÉRI, spécialiste financier, Directeur Général.

Avec une équipe originale, dynamique et engagée, la marque – rebaptisée aujourd’hui BOHO GREEN MAKE-UP – s’est considérablement développée en France et à l’international en développant de nombreuses nouveautés et en ayant entièrement repensé son merchandising.

Pourquoi faire primer le naturel et surtout, le biologique sur le chimique ? 

Nous vivons dans un monde marqué par de nombreuses difficultés : financières (liées aux crises économiques), environnementales (liées au réchauffement climatique, pollution et non-respect de notre biodiversité), mais aussi sociétales (difficulté des rapports entre les Hommes, fortes inégalités, manque de solidarité, de partage).

Il ne s’agit pas pour nous d’avoir la prétention de régler l’ensemble de ces problématiques mais au contraire d’allier autant que possible notre projet d’entreprise avec nos engagements, sincères, que nous souhaitons partager avec toutes les femmes par le biais du maquillage.

Elles sont d’ailleurs devenues de véritables « consomm’actrices », soucieuses de la composition d’une étiquette mais aussi du caractère environnemental associé au produit, sans pour autant renoncer ni à la tenue ni à la qualité de formulation d’un produit cosmétique, ni au plaisir quant à l’application du produit.

La marque est ainsi née de la volonté de donner du sens à un projet sincère, et de proposer une alternative de consommation aux cosmétiques conventionnels dont certains ingrédients ont fait et continuent de faire l’objet de suspicions et d’inquiétudes pour de nombreux consommateurs.

Notre marque s’adresse ainsi à toutes les femmes qui veulent s’affirmer par la couleur mais consommer responsable autant que possible.

Nous croyons plus que tout au naturel. Notre force est la transparence, puisque nous ne cachons rien à nos consommatrices. C’est en ce sens que nous menons notre révolution. Nous croyons qu’il est possible de concilier haute qualité, naturalité et prix modérés.

Était-ce une nécessité au vu de la prise de conscience massive concernant la composition actuelle de nos cosmétiques et l’impact de leur fabrication ?

Absolument. Les entreprises du XXIe siècle opèrent dans une ère nouvelle. La responsabilité, sous toutes ses formes, y compris sociale, devient une norme et, bonne nouvelle, la dynamique de l’entrepreneuriat social ainsi que les performances économiques des éco-innovations démontrent que l’économique et l’intérêt général sont compatibles.

Les entreprises cosmétiques comptent parmi les pollueurs : c’est une réalité difficile à intégrer lorsqu’il s’agit d’embellir le monde et ses habitants. Les produits cosmétiques conventionnels ont un impact négatif sur l’environnement tout au long de leur cycle de vie, de leur production à leur fin de vie, en passant par leur consommation. De plus, on ne compte plus les polémiques liées à la santé des consommatrices.

Face à cela, deux solutions : la réforme ou la révolution. Nous avons choisi la seconde : créer le maquillage engagé du XXIe siècle. Car comme tout nouveau modèle : il ne peut véritablement émerger que s’il part de zéro.

Quel pourcentage d’ingrédients naturels et d’ingrédients biologiques offrent les cosmétiques Boho ? 

Nous couvrons l’ensemble des catégories du maquillage (teint, yeux, lèvres, ongles et accessoires) et proposons pour nos produits jusqu’à 81% d’ingrédients certifiés biologiques pour nos rouges à lèvres par exemple. Concernant les composants d’origine naturelle, pour les trois catégories principales (yeux, teint & lèvres) la marque propose de 99% à 100% d’ingrédients.

Enfin, concernant les vernis à ongles, BOHO GREEN MAKE-UP réussit une belle prouesse technique en proposant une formule naturelle bio-sourcée allant de 68% à 86% d’ingrédients d’origine naturelle.

Êtes-vous engagés dans un ou plusieurs labels notables ? En quoi consistent ces labels ?

Notre marque propose des cosmétiques naturels et certifiés biologiques avec le simple postulat de proposer le meilleur de la cosmétique naturelle.

Ainsi, 70% de la gamme est certifiée BIOLOGIQUE et labellisée COSMÉBIO, label visant à garantir l’engagement de notre marque et à guider le consommateur en toute confiance vers d’authentiques produits biologiques, répondant aux critères éthiques et techniques de la Charte fondatrice.

BOHO GREEN MAKE-UP est également une marque engagée sur le plan écologique à différents niveaux, puisqu’il ne s’agit pas simplement de créer du maquillage naturel qualitatif mais aussi de participer à son niveau aux chantiers majeurs du développement durable.

Ainsi, la marque, à travers le mouvement mondial « 1% POUR LA PLANÈTE », soutient des associations qui œuvrent pour la protection de l’environnement.

Cette année, BOHO GREEN MAKE-UP affiche son soutien à la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme, œuvrant pour un monde équitable et solidaire qui respecte la Nature et le bien-être de l’Homme. Elle s’est donnée pour mission de proposer et d’accélérer les changements de comportements individuels et collectifs, et soutenir des initiatives environnementales en France comme à l’international pour engager la transition écologique de nos sociétés.

En outre, BOHO GREEN a reçu le soutien de l’association SLOW COSMÉTIQUE. Fondé en 2012, ce mouvement dont Julien KAIBECK, une personnalité véritablement engagée et dotée d’une solide connaissance cosmétique, est à l’origine, rassemble pour la première fois les consommateurs qui veulent consommer la beauté autrement. Moins, mais mieux. La Slow Cosmétique est une démarche écologique et éthique fondée sur une volonté commune de promouvoir un mode de consommation naturel, sain et raisonnable de la cosmétique.

Vous proposez une ligne très complète de maquillage. Pensez-vous la diversifier en proposant des soins (visage, corps, cheveux) ?

La marque se positionne ouvertement sur le maquillage, son réel savoir-faire, mais a su prendre des risques en lançant trois eaux de parfum 100% naturelles et développées à Grasse, la terre des parfumeurs.

Aujourd’hui, elle entend rester spécialiste en maquillage naturel ; cela offre de nombreuses perspectives passionnantes en création. Elle ne prévoit pas de se lancer dans l’hygiène, ni le skincare, ni le capillaire.

Quelles sont les difficultés générales rencontrées dans la fabrication et l’innovation des produits cosmétiques biologiques ? Y a-t-il eu des produits plus compliqués à développer que d’autres en raison de leur composition naturelle ?

Les cosmétiques naturels et biologiques sont formulés principalement à base d’huiles et de cires végétales, d’extraits végétaux, parfois d’huiles essentielles et de colorants (pigments). Le mode opératoire et le sourcing des ingrédients n’est, à date, en rien compliqué.

Concernant l’innovation, nous constatons que les industriels dédient une grande part de leur investissement dans la recherche pour améliorer les textures, les fragrances et les formes galéniques des produits. La légende urbaine qui véhiculait le fait qu’un cosmétique biologique sent forcément mauvais, est peu efficace, a une texture très pâteuse et peu agréable à l’application, est révolue depuis fort longtemps. Les cosmétiques biologiques ont acquis une réelle légitimité et une grande technicité.

Pensez-vous que la « cosmébio » et la « slow cosmétique » pourront primer un jour sur la cosmétique chimique des grands groupes internationaux (l’Oréal, Estée Lauder…) ?

Il y a clairement une différence de parti pris entre le conventionnel et le bio/naturel, mais il est important de préciser que les consommatrices ont le choix, et c’est le plus important.

La prise de conscience sur différents sujets a permis de lever tous les a priori sur la qualité des cosmétiques biologiques. Il serait impensable de parler d’éventuel détournement en revanche, il est agréable de constater à quel point bon nombre de consommatrices deviennent de plus en plus adeptes du bio.

Nous ne savons pas ce que les grands acteurs de la cosmétique conventionnelle projettent de développer, mais dans notre métier le plus important est de respecter son ADN et de développer des produits en accord avec une philosophie propre.

Où peut-on retrouver la marque à Lyon ? Comptez-vous l’implanter dans d’autres pays ? 

La marque BOHO GREEN MAKE-UP est distribuée à Lyon chez :

Monoprix / Métro Cordeliers

L’Essentiel – 16 Rue de la Bombarde 69005 Lyon

Pharmacie du Vieux Lyon – 7 Avenue du Doyenne 69005 Lyon

Altea Coiffure Institut – MC Nature – 34 Rue Franklin 69002 Lyon

Naturelio – 24 Avenue Joannes Masset 69009 Lyon

BOHO GREEN MAKE-UP est actuellement distribuée en Belgique, Pays Baltes, Espagne, Finlande, Suède, Norvège, Pays-Bas, Canada et continue son essor. Elle a signé avec de nouveaux pays européens (dont l’Allemagne, le Portugal, la Pologne et l’Italie) et est sur le point de se développer au Moyen-Orient ainsi que dans les pays d’Amérique Latine, où la croyance en des concepts de naturalité est forte.

Un grand merci à Maureen Truc, de l’agence EMC, pour avoir rapporté les propos d’Hanane Bourimi et fourni de jolis visuels sur les produits de la marque, et un grand merci à cette dernière pour m’avoir accordé un peu de temps et apporté ses éclaircissements.

En plus des différents points de vente lyonnais, vous pouvez retrouver les produits de la marque sur le site de Bo-Ho Green ainsi que découvrir la Green Team qui rend le développement de la marque possible !

http://www.bohocosmetics.com/fr/

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts