Coco Chanel, grande prêtresse de la mode avait dit «la mode se démode, le style jamais». Et elle avait raison ! Vous vous demandez pourquoi est-ce qu’il y a encore peu de temps il était hors de question de porter ce petit haut en velours vert sapin dont vous raffolez aujourd’hui ? Comment le vintage est revenu alors que pour vous ça datait du siècle dernier, et SEULEMENT du siècle dernier ? La réponse est simple : les cabinets de tendances !

Les modes, ça passe, ça s’en va, ça revient… c’est à ne plus rien y comprendre. Et si on adopte ces nouvelles tendances à chaque fois, ce n’est pas uniquement parce qu’on a vu Caroline Receveur ou Olivia Culpo les mettre en avant sur leur compte instagram… Il y a en effet tout un travail fait en amont. Et ce travail est réalisé par les cabinets de tendances (ou bureaux de style, ou bureaux de tendances… on vous laisse le choix) !

Les cabinets de tendances, qu’est-ce que c’est ?

Les cabinets de tendances, c’est ceux qui se projettent dans l’avenir, en travaillant sur le présent.

Leur objectif ? Déterminer les tendances environ deux ans à l’avance. Toujours à l’affût, ils passent leur temps à repérer, observer, analyser une couleur, une forme, une matière ou même un objet qui deviendra indispensable à votre dressing pour les prochaines saisons. Un travail qui nécessite une vraie connaissance du monde actuel, de ses modes, de son marché, ou encore des comportements. Sociologues, photographes, stylistes, responsables marketing… tous peuvent être au service de ces bureaux.

Par ailleurs, travailler dans un cabinet de tendances n’est pas de tout repos. Entre repérages et observations, il faut sans cesse être à la recherche de potentielles futures tendances. Et pour cela, toutes les occasions sont bonnes : restaurants, vitrines de magasins, sorties dans des lieux publics, voyages… C’est un travail permanent. Une mode peut en effet venir d’un détail repéré sur un vêtement, ou sur un accessoire… il faut donc avoir l’œil !

Alors si vous pensiez que les modes étaient dictées par les magazines féminins ou les stars, vous vous trompiez ! Et oui, les tendances, ça change vite… Et si vous avez vous aussi le syndrome du shopping qui vous donne l’impression que votre dressing est à refaire toutes les semaines, c’est de leur faute !

Mais tout ce travail, à quoi ça mène ?

Au-delà du travail d’analyse et de réflexion, il y a un résultat matériel : le cahier des tendances… !? Il s’agit d’un cahier qui regroupe toutes les tendances déterminées par ces bureaux de style. En effet, il représente une vraie aide pour les créateurs et marques au moment de créer une nouvelle collection. C’est ce qui va leur permettre de savoir vers quel genre de produits s’orienter pour attirer la clientèle. Entre matières, motifs, couleurs, photos, échantillons ou encore textes, on y trouve tout. Un vrai  »fourre-tout » du style (tout ce qu’on aime) !

Mais dans ces cahiers, rien n’est laissé au hasard, même le moindre détail a son importance. C’est d’ailleurs ce qui peut expliquer son prix : 2000€ (et encore…). Autant vous dire que ce n’est pas accessible à tout le monde. Ce sont donc bien souvent les grandes marques ou créateurs qui s’en emparent (même s’ils ne s’en inspirent pas obligatoirement).

Une vraie référence pour les créateurs !

Cahier des tendances agence Peclers inspirations printemps été 2013 / Crédit Photo : www.peclersparis.com

 

La minute  »histoire »…

Détrompez-vous, les cabinets de tendances, ce n’est pas si récent que ça ! En effet, les premiers datent des années 50/60. Et c’est Maïmé Arnodin la précurseur (nom quasi inconnu, et pourtant…). Après avoir lancé une première rubrique  »prêt-a-porter » dans le magazine Journal des Modes, pris la direction des ventes au Printemps et monté une affaire de conseils aux entreprises de vêtements, elle lance le premier bureau de style qui fait également agence de publicité en 1968, accompagnée par Denise Fayolle. Elle appelle ce dernier Mafia : Maïmé Arnodin Fayolle International Associées. Et c’est un an plus tard, en 1961, qu’elle créé le précieux cahier des tendances. Elle ne se doutait pas à ce moment-là que ce fameux allait avoir autant de succès auprès des maisons de couture et autres créateurs que toutes les stars s’arrachent !

Maïmé Arnodin et Denise Fayolle
Crédit photo : lexpress.fr/styles/

On retrouve également ces cabinets dans différents domaines tels que la décoration ou la technologie. Souvent dans l’ombre, on entend peu parler des cabinets de tendances, or, ils jouent un rôle dans les changements de mode… De quoi donner du fil à retordre, même aux plus grands !

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.