Ces 17 et 18 mai aura lieu la 14e édition du Marché de la Mode Vintage de Lyon. À ne pas louper, puisqu’il est unique en son genre. Certes, ce type de marché, on en voit un peu partout : Paris, Lille, Montpellier… En revanche dans ces villes, il s’agit exclusivement d’achat et de vente. Lyon est l’unique ville française proposant un évènement global, c’est-à-dire qui permet non seulement d’acheter des objets vintage, mais aussi de se distraire grâce à de nombreuses animations, de se restaurer, d’écouter de la musique. De plus, n’oublions pas que Lyon est, depuis la Renaissance, une place de foires et de marchés. D’ailleurs, la Halle Tony Garnier, où se déroule l’évènement, n’est autre qu’un ancien lieu de foire. Vous n’avez donc aucun prétexte pour rater ces deux journées, pendant lesquelles on se sent comme dans une machine à remonter le temps.

Commençons par ce qui est tout de même l’objectif principal de ce marché : pouvoir acheter des objets qu’on ne trouvera nulle part ailleurs. Cela s’organisera en cinq secteurs. Le premier sera consacré à la mode : on pourra y dénicher du prêt-à-porter, des fripes chics et des tas d’accessoires. Le second sera dédié au luxe : on y trouvera des bijoux, de la maroquinerie et de la couture. Le troisième sera réservé aux créateurs, dont les collections s’inspirent du vintage : peut-être rencontrerez-vous pour de vrai certains des créateurs que vous avez découverts grâce à ArlyoMag ! On pense notamment à Laurie Sorace, couturière qui modernise des vêtements authentiques des années 50 à 80. Le quatrième secteur sera orienté déco : seront exposés du mobilier, des luminaires et toutes sortes d’objets décoratifs. Le cinquième secteur est quant à lui une grande nouveauté de cette 14e édition : pour la première fois sera accueilli le Salon International du Disque Vinyle, qui regroupera soixante exposants proposant des disques, du retrogaming ou encore du matériel audio vintage.

Par ailleurs, il a été décidé qu’il y aurait désormais un thème défini pour chaque Marché de la Mode Vintage. Celui qui a été choisi pour cette édition 2014 est Marine Vintage et Petits Matelots. Pierre-Jacques Brivet, président du Marché de la Mode Vintage, nous explique pourquoi : « Ce thème n’a jamais été exploité, pourtant, il était très présent dans l’inspiration des créateurs dans les années 70-80. On pensera, par exemple, à Chanel ou à Jean Paul Gaultier avec la fameuse marinière. Ensuite, c’est un élément très transversal, qui touche l’habillement, mais aussi les objets et les accessoires. Autrement dit, il colle à l’ensemble du vintage. Concernant la mention Petits Matelots, nous souhaitions redonner au Marché de la Mode Vintage une dimension familiale, rassembler les générations, alors nous avons prévu des activités spécialement pour les enfants, afin qu’ils ne soient pas en reste. » Ainsi, pour coller au thème, des exposants bien particuliers ont été recrutés : une Maitre tailleur des Armées proposera des uniformes customisés, un stand sera dédié aux antiquités de marine et un autre aux vêtements bretons. Deux spécialistes, l’un de l’uniforme des Marines vintage d’Europe, l’autre de mobilier et déco marine d’époque, offriront aux visiteurs un récapitulatif de la mode et du matériel de la Marine.

De nombreuses animations supplémentaires sont également prévues. Vous pourrez vous adonner aux joies du Solex grâce à une initiation en extérieur (sur inscription), ainsi qu’à une exposition rétrospective des modèles depuis la création du Solex en 1948. Souvenons-nous que ce cyclomoteur a littéralement marqué une génération. Pouvant se conduire sans permis dès l’âge de 14 ans, il a été particulièrement populaire chez les jeunes, et s’est vendu au total à 7 millions d’exemplaires. Cette animation offre un moyen de se mettre dans la peau de ceux qu’étaient nos parents ou grands-parents dans leur jeunesse.

Il y aura également pour chacun la possibilité d’aller se faire pomponner et de s’essayer à la beauté vintage. Pour cela, rendez-vous à l’espace qui y est consacré. Un barbier sera chargé de tailler barbes et moustaches de ces messieurs, tandis que ces dames pourront s’essayer aux coiffures à l’ancienne (coques, mini vagues et chignons) ainsi qu’au maquillage (bouche rouge, œil de biche et mouches). Tout de vintage parés, on pourra ensuite être pris en photo, accompagné de ses proches, sur le pont d’un bateau Tabur des années 70, afin d’immortaliser cette journée. Puis, les meilleurs looks seront récompensés par la Chasse aux looks.

Afin de terminer en beauté ce voyage pour les cinq sens et se réjouir les papilles, les visiteurs auront l’opportunité de déguster des douceurs d’antan. Tel Proust et sa madeleine, chacun retrouvera certainement la friandise qui a marqué son enfance et ses souvenirs gustatifs.

« Entre 23 000 et 25 000 visiteurs sont attendus », précise Pierre-Jacques Brivet. Si ce chiffre vous parait exagéré, sachez que le Marché de la Mode Vintage de Lyon est en plein développement. La preuve : une édition par an ne suffisant plus, sa première édition d’hiver a eu lieu en novembre dernier. De plus, il s’exportera pour la première fois à l’international en septembre prochain avec une édition à New York ! Celle-ci accueillera 90 exposants, dont une trentaine d’exposants lyonnais et européens.

Créé à Lyon en 2002 par l’Association pour l’Université de la Mode – Modalyon -, le Marché de la Mode Vintage est loin d’avoir dit son dernier mot.

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.