À chacun sa toile, une galerie aux multiples couleurs et cultures

by Arlyo Team
0 comment
galerie

Crédit : Sana Fadhel

Il y a neuf ans, Violaine Salvaige de Lamarge a décidé de créer une galerie d’art située sur les quais Saint-Vincent, à son image, et dans un but bien précis : l’art pour tous.

Les galeries d’art accessibles manquaient. Pour Violaine, l’art n’a pas sa place dans la décoration d’aujourd’hui, elle voulait que l’art fasse partie du quotidien. Elle voulait proposer des œuvres qui représentent la personnalité de chacun.
Selon elle, les grands tableaux ont plus d’impact que plusieurs petits tableaux mal organisés et placés là pour faire joli. La peinture balinaise représente toutes les valeurs que Violaine souhaite transmettre.

galerie

Crédit : Sana Fadhel

Une galerie d’art en constante évolution

C’est lors de plusieurs voyages à Bali qu’elle découvre quelques artistes qui l’ont beaucoup touchée, de par leur créativité et leur humilité. Cette galerie et une véritable caverne d’Ali Baba, cet agencement est un choix pour offrir plus d’options à l’amateur d’art.
Les peintres présentés dans cette galerie sont balinais ou français, la diversité est au rendez-vous. Entre couleurs chaudes ou froides, univers doux ou électrique, tout a été conçu pour que la pluralité s’y retrouve.
Aucune peinture n’est similaire, chaque peintre a un point de vue, une technique et un univers différent. Un des peintres par exemple peint avec des feuilles de riz, ce qui donne un rendu très granuleux et des couleurs particulières.
La galerie est en constante évolution, avec l’arrivée de quelques peintres lyonnais qui changent la donne avec un retour au figuratif. Les lieux cultes de Lyon sont peints, puis des œuvres de Street art ont fait leur arrivée avec une ambiance colorée moderne, deux styles de peintures de rue bien distincts.

galerie

Crédit : Sana Fadhel

Aide et compréhension.

De par une démarche basée sur l’aide et la découverte, Violaine Salvaige de Lamarge met en place certains services pour aider le client à trouver son bonheur, par exemple des déplacement chez les personnes pour essayer les tableaux dans plusieurs pièces, des conseils, des mises en situation via le site : www.tableau-abstrait-lyon.com . Il y a une réelle volonté de concevoir le tableau qui s’intégrera à l’ensemble de la pièce, comprendre ce que les gens cherchent et ce qui leur convient.
Des prix « déco » sont mis en place car il y a une volonté d’accessibilité qui convient à tout le monde. La vie est très différente à Bali, l’art n’est pas le même ni les conditions de vie, ces œuvres aident les artistes balinais à vivre, ou simplement à offrir aux générations futures l’éducation et le confort dont ils ont besoin pour s’épanouir pleinement.

galerie

Crédit : Sana Fadhel

Sensation, recherche, découverte et simplicité

Les artistes représentés ne font pas de l’art pour de l’art, bien au contraire leurs œuvres émettent toujours un sentiment. Ils privilégient les émotions que l’on ressent face à celles-ci, chaque regard est différent. Les personnes ont la liberté de ressentir ce que le peintre a voulu exprimer, mais seulement de le ressentir. L’art conceptuel où il faut toujours des bouquins pour tout comprendre ne fait pas partie de la finalité de ces œuvres, elles favorisent la sensation et l’émotion. Tout se déroule au niveau des yeux et non au niveau de la tête.

A chacun sa toile, 43 Quai Saint Vincent, entrée libre ou sur rendez-vous.

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.