Music en Ciel : Zoom sur la talentueuse Clementine Jane

by Alicia Delorme
0 comment

Comme promis, nous continuons le tour d’horizon des artistes du tremplin du festival Music en Ciel. Et pour cette seconde découverte, c’est Clementine Jane qui a accepté de répondre à nos questions.

Un projet solo, plusieurs en groupe et des rêves de carrière musicale, c’est ce qui rythme la vie de Clementine Jane. Une artiste avec déjà une certaine expérience qui n’a qu’une envie : vivre de la musique ! Et elle nous en dit un peu plus sur ses préparations, sa participation au tremplin et son tout dernier projet…

 

Parles nous de toi, de ton parcours…

Je fais de la musique depuis toujours on va dire. J’ai commencé assez petite, bercée aussi par mon papa qui est guitariste, et qui m’a toujours fait profiter de ses talents. Puis à l’âge de 6-7 ans je suis rentrée au conservatoire municipal de Saint-Priest. J’ai commencé avec la guitare classique, ensuite le piano, et la flûte traversière, la MAO… L’idée d’une carrière musicale m’est venue plus tard parce que je ne pensais pas un jour en faire mon métier, mais après avoir goûté à la scène, j’ai décidé de quitter tout le reste et de me lancer pour être intermittente du spectacle. Clementine Jane est mon tout dernier projet, qui s’ajoute à deux projets de groupes que j’ai actuellement. Je démarre ce projet en solo mais aussi entourée de musiciens qui m’inspirent, avec des nouvelles chansons qui sont plus d’actualité, qui me ressemblent plus aujourd’hui.

 

Et justement, Clémentine Jane, concrètement, c’est quoi ?

Clementine Jane c’est moi, c’est mon prénom et mon deuxième prénom. Ce nom évoque la transparence et l’authenticité que je veux mettre dans ce projet. Il y a vraiment des choses que j’ai envie de défendre. J’admire beaucoup les artistes entiers et complets, les artistes qui ont une identité visuelle bien à eux, un univers bien à eux, qui défendent tout ça à travers leurs clips, leurs photos, leurs vidéos, leurs actions… Clementine Jane est un projet tout neuf, mais j’ai envie de le faire vivre à travers une identité visuelle marquée et un style que les gens pourront reconnaître avec quelques notes ou à travers mes visuels.

 

 »Ma vie c’est vraiment la musique, je ne me vois pas faire autre chose. »

Comment définirais-tu ton style musical dans ce projet ?

Je me suis quand même assez éloignée de la folk, qui était mon style à la base.

Je pense que j’ai toujours un peu de folk dans ma musique parce que c’est de là que je viens au départ, mais là mes morceaux tendent plus vers l’électro-pop, le trip-hop, dans un style aérien, solaire et mélancolique à la fois.

 

[su_youtube url= »https://www.youtube.com/watch?v=cF7KZw5_wvo » width= »800″ responsive= »no »]

 

Quelles sont tes influences ?

J’en ai plein, j’aime beaucoup Massive Attack, Queen, Bon Iver, Lorde… Il y a plein de choses différentes, je pourrais en citer beaucoup beaucoup… J’ai des influences dans la soul, la pop, le rock, je me nourris de plein de choses.

 

Comme tu joues beaucoup d’instruments, lesquels utilises-tu dans ton projet ?

Le piano principalement, mais je fais un peu aussi des machines, des percussions, de guitare, de ukulélé… J’aime bien faire plein de choses différentes, je trouve ça sympa. Du coup je peux autant composer au piano, qu’au ukulélé ou à la guitare.

 

Clementine Jane

 

As-tu toujours composé tes chansons ?

J’ai commencé à écrire vraiment quand j’étais au lycée. Mais au départ j’écrivais juste pour moi parce que j’étais assez timide et pudique au niveau des textes. Et un jour un prof de piano est passé dans la pièce où j’enregistrais, il a beaucoup aimé, il m’a proposé de venir dans son cours, et pendant un an il m’a vivement encouragé à faire de la scène. Au départ j’étais un peu réticente puis j’ai fini par accepter et ça a été la meilleure décision de toute ma vie. Donc j’ai mis mes compositions vraiment à profit à partir de mes 19-20 ans et depuis je compose tout le temps.

On a vu que tu avais un EP en préparation, peux-tu nous en dire plus ?

Ce sera un EP avec 4 ou 5 titres qui sortira à la rentrée (septembre, ndlr). Il y a aussi un clip qui sortira en juin. On bosse ces temps-ci sur plein de choses, c’est un projet qui est en train de se lancer. Il y a donc plein de choses en préparation.

 »Le 21 juin je vais enfin pouvoir faire découvrir ce projet »

 

Qu’est-ce qui t’a motivé à participer au tremplin du festival Music en Ciel ?

C’est arrivé au bon moment, pour moi c’est une motivation supplémentaire pour amener mon projet sur scène. Ça m’a donné un objectif dans le temps, du coup je me suis lancée et j’ai eu la bonne surprise d’être dans les finalistes et j’en suis très contente. Ce que j’aime avec ce tremplin c’est que c’est un jury qui décide, j’aime bien l’objectivité, où l’on n’appelle pas à voter sur internet, c’est assez efficace je trouve, puis on se produit sur scène et pour moi la scène c’est le meilleur exercice, c’est là où on se rend compte si le public adhère.

Retrouvez Clementine Jane le 21 juin à Saint-Priest lors du tremplin du festival Music en Ciel.

Pour plus d’infos, c’est par ici !

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.