Vous avez sûrement en tête des couleurs que jamais vous ne porteriez. Peut-être encore avez-vous une couleur fétiche et ne jurez que par le noir, le rouge ou le beige. Eh bien, vous seriez surpris de découvrir que vous avez des aprioris sur les couleurs qui vous correspondent. C’est à cela que sert la « colorimétrie ».

Réaliser un test de colorimétrie permet de définir la gamme de couleurs qui vous mettent en valeur. Si vous avez déjà entendu une phrase du type « Le bleu va bien aux blondes », oubliez-la tout de suite. Dans ce domaine, impossible de faire des généralités. Votre gamme de couleurs ne correspond qu’à vous. Si quelqu’un a la même couleur de peau, d’yeux ou de cheveux que vous, rien ne dit que ce seront les mêmes couleurs qui gommeront vos imperfections, et vous procureront un teint frais et lumineux.

Pour connaître les couleurs qui vous sont les plus flatteuses, il faut donc faire appel à un spécialiste. À Lyon, vous pourrez notamment vous tourner vers Sarah Diallo, styliste et conseillère en image. Elle réalise des coachings personnalisés pour apprendre à choisir ses vêtements, son style, selon l’image que l’on veut donner. Et tout commence par la colorimétrie, test sans lequel on ne peut pas avancer dans le processus de revalorisation de l’image : il aidera non seulement à choisir ses vêtements, mais aussi son maquillage, ou sa prochaine coloration de cheveux.

Voici comment s’articulent les différentes étapes d’un test de colorimétrie. Tout d’abord, on passe un entretien (individuel et confidentiel) pour établir un premier bilan d’image, autrement dit un état des lieux de ce qu’est et de ce que veut devenir la personne. On fixe également des objectifs : par exemple, paraître plus grande, ou plus féminine. Alors, on détermine la gamme de tonalités qui illuminent le visage, en passant sous le cou des foulards de différentes couleurs. C’est un test que l’on effectue sans maquillage et où l’on masque les cheveux pour ne pas fausser le test : tout doit s’orienter sur le visage, sa forme et son teint. On voit si la personne est mise en valeur plutôt par les couleurs froides ou chaudes (avec ou sans jaune), puis par les couleurs sombres ou claires, et enfin par les couleurs mates ou lumineuses. À l’issue de ce test, la personne repart avec sa palette de couleurs sous la forme d’un nuancier personnalisé. Mais tout n’est pas fini : il faut ensuite piocher dans ces couleurs selon les objectifs fixés. Par exemple, le vert symbolisera la vitalité, tandis que le rouge symbolisera la passion, ou le violet le mystère…

On vous montrera peut-être des couleurs vers lesquelles vous ne seriez pas allée spontanément et qui pourtant vous vont mieux que celles que vous portez habituellement. La meilleure récompense qu’ait eue Sarah est une phrase lancée par une jeune femme qui s’est redécouverte, mise en valeur par des couleurs qui lui correspondaient : « C’est moi ça ? Mais en fait, je suis canon ! »

Pour finir, pas de panique, si vous adorez une couleur qui, lors d’un test de colorimétrie, se révèle ne pas vous aller au teint, vous pouvez toujours la porter, mais loin du visage : concentrez-vous alors sur les pantalons, jupes et chaussures.

Convaincue ? Si tel est le cas, guettez le prochain Afterwork Beauté au Village des Créateurs : Sarah déterminera quelles couleurs vous vont le mieux. Sinon, dépêchez-vous de participer au concours qu’elle organise sur la page Facebook de sa marque Tramwear. Le premier lot comprend non seulement un test de colorimétrie, mais également un diagnostic coiffure, un cours d’auto-maquillage et un accompagnement shopping : en bref, une journée entière pour prendre soin de vous et apprendre à vous sentir belle. Vous avez jusqu’au 8 juin pour participer. Bonne chance.

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.