Comment fait-elle pour être aussi élégante dans sa salopette rouge brique ? Comment fait-il pour valoriser autant l’éclat chevaleresque de ses yeux gris acier ? Quel est leur secret ? La théorie des saisons, rien que ça. [Article web sous la vidéo LSF].

[su_youtube url= »https://youtu.be/ZXZVmSodB0I » width= »800″]

pantone2016

Le Pantone 2016 (soit les couleurs « trendy » que je n’ai absolument pas portées cette année.)

Si comme moi vous ne vous abreuvez que de noir, de noirceur et de noircitude depuis votre plus sombre adolescence et que l’art d’associer harmonieusement des couleurs demeure pour vous un mystère fumeux (pire encore, une conspiration), sachez qu’il est toujours possible de sauver votre âme au prix de quelques concessions (mais même en ce qui me concerne, ce n’est pas encore gagné…) et d’un peu d’attention pour la théorie des quatre saisons.

Cependant, si vous faites partie du clan inverse et avez développé au fil du temps une passion pour les pulls orange à rayures saumon et que vous ne parvenez plus à sortir de l’enchevêtrement que forment les fils de votre fabuleuse écharpe menthe à pois jaune citron, la colorimétrie pourrait bien vous rendre un ou deux services.

En stylisme, néanmoins, associer les couleurs nécessite une bonne connaissance de votre « profil colorimétrique ». C’est-à-dire nuances des cheveux, des yeux, de la peau. Tout un florilège de paramètres à prendre en compte avant de dégainer les couleurs de l’arc-en-ciel.

Il s’agit de vous appuyer sur vos caractéristiques physiques afin de vous vêtir en accord avec ces dernières. Seul un peu d’observation sera nécessaire.

La théorie des « quatre saisons » ou « douze saisons » ?

Tout d’abord, la théorie des quatre saisons est, comme son nom l’indique, une étude de l’harmonie des couleurs fondée sur les quatre saisons.

Elle n’est en aucun cas l’équivalent d’un manuel du parfait petit styliste. Toutefois, elle peut s’avérer être un guide précieux dans la recherche des couleurs qui mettront votre joli minois « blanc-comme-un-linge-mais-fier » ou vos yeux verts « émeraudes-étincelantes-trop-onéreuses-pour-vous » le mieux en valeur.

Toutefois, on peut parler de « théorie des douze saisons ». En effet, l’on divise chacune des quatre saisons (Été, Automne, Hiver, Printemps) en trois degrés d’intensité. À savoir que cette théorie peut aussi bien valoir pour les hommes que pour les femmes.

Les quatre saisons…

saisons

  • Été : Couleurs froides et délicates
  • Automne : Couleurs chaudes et riches
  • Hiver : Couleurs froides et éclatantes
  • Printemps : Couleurs chaudes et douces

… et leurs divisions

  • Été : Doux, Lumineux, Froid
  • Automne : Doux, Foncé, Chaud
  • Hiver : Clair, Foncé, Froid
  • Printemps : Clair, Lumineux, Chaud

Si la théorie des saisons permet de déterminer les couleurs de vêtements qui sont les plus à même de mettre votre profil en valeur, elle s’étend également à la couleur des bijoux ou du maquillage.

Notons que les couleurs proposées pour chaque profil sont celles qui seront du meilleur effet près de votre visage. En effet, pour ce qui est de la couleur de votre jupe, de votre pantalon ou de votre culotte, le choix demeure relativement libre. Oui, vous pouvez arborer du vert menthe et du jaune citron sans être oppressé par cet horrible système.

Et ces fameux « paramètres » alors ?

Il existe deux manières très simples de déterminer sa saison.

Tout d’abord, il est possible de déterminer quelle est votre saison à l’aide de vos veines. Vous avez bien lu, de vos veines. Il suffit simplement d’observer un peu votre poignet ou une partie de votre corps où ces dernières sont suffisamment visibles à l’œil nu. Vers quelle couleur oscillent-elles ?

  • Veines cyan/olive Sous-ton de la peau doré – Saison chaude (Printemps, Automne)
  • Veines marine/violacées Sous-ton de la peau rosé – Saison froide (Hiver, Été)
  • Couleur des veines indéterminée → Plus rare, vous pouvez appartenir à n’importe quelle saison mais faire partie de la catégorie des saisons « foncées » (celles qui ne pourront jamais se permettre du vert menthe et du jaune citron)

Pour celles et ceux qui ne parviennent pas à déterminer la couleur de leurs veines, voici une seconde astuce : démaquillé(e) et face à la lumière naturelle et à votre miroir, munissez-vous d’un carton doré et d’un carton argenté que vous approchez de votre visage. Quelle couleur met le plus votre visage en valeur ?

  • Carton doré → Saison chaude (Printemps, Automne)
  • Carton argenté → Saison froide (Hiver, Été)
  • Les deux → Plus rare, vous pouvez appartenir à n’importe quelle saison mais faire partie de la catégorie des saisons « foncées ».

Aussi, il s’agit maintenant de déterminer quelle est votre saison et votre degré exact. Il n’est cependant pas exclu que vous puissiez appartenir à plusieurs saisons.

Les différents profils colorimétriques

Les Été

encadre-ete

Cheveux : Blonds (du + clair au + foncé), Bruns (du + clair au plus foncé) avec sous-tons froids et cendrés

Peau : Sous-tons rosés ou bleutés (beiges rosés, beiges pâles, noirs bleutés…)

Yeux : Bleus, Gris, Verts, Noisettes (clairs), Noirs

Plus vos cheveux et votre peau seront foncés, plus vous oscillerez vers les teintes « Hiver ».

Les Automne

encadre-automne

Cheveux : Blonds, Bruns, Roux (des + clairs aux + foncés) avec sous-tons chauds et dorés ou rouges

Peau : Sous-tons jaunes, sous-tons couleurs pêche (Ivoire, beiges dorés et/ou chauds, bronze…)

Yeux : Bleus, verts (foncés/olive), marrons (des + clairs aux plus foncés), noisette (clairs/foncés)

Plus vos cheveux seront clairs, plus vous oscillerez vers les teintes « Printemps ».

En revanche, si votre peau est claire mais que vous bronzez très facilement et intensément, vous serez plus à même de porter des couleurs appartenant au nuancier « Automne foncé » , qui oscillent avec celles des « Hiver ».

Les Hiver

encadre-hiver

Cheveux : Bruns foncés, gris, noirs avec sous-tons froids et bleus ou cendrés

Peau : Sous-tons bleutés ou rosés (Laiteux, Beiges clairs et rosés, tons olive, tons bruns-noirs voire noirs)

Yeux : Bleus (intenses), gris, violets, marrons (foncés), noirs, verts (intenses)

En vieillissant, vous êtes susceptibles de pouvoir porter des couleurs appartenant au nuancier « Été ». En effet, vos cheveux vont s’éclaircir et votre visage va s’adoucir.

Plus votre peau est foncée, plus vous pouvez vous permettre d’arborer les couleurs de la palette « Automne Foncé », qui oscillent ainsi parfois avec celles des « Hiver »

Les Printemps

encart-printemps

Cheveux : Bruns et noirs (pour les « Printemps Clair » considérés comme la transition entre Hiver et Printemps), roux, blonds et bruns moyens avec des sous-tons chauds et dorés ou rouges.

Peau : Sous-tons jaunes, sous-tons couleurs pêche (Porcelaine, Ivoire, beiges pêche, beiges dorés, tons foncés et chauds, tons bruns-noirs)

Yeux : Bleus, verts (intense et olive), noisettes (clairs)

Plus vos cheveux sont foncés ou plus votre peau est claire (mais bronze très facilement et intensément), plus vous êtes susceptible de pouvoir porter des couleurs appartenant au nuancier « Automne », car ces dernières comportent également des couleurs intenses et chaudes.

Les couleurs « idéales »

Maintenant que vous connaissez votre saison et votre degré exact, voici, en fonction de votre profil colorimétrique, quelques teintes soigneusement choisies :

couleurs-ete

couleurs-hivercouleurs-printempscouleurs-automne

Suivre des stages de colorimétrie à Lyon

N’étant que la Cristina Cordula du pauvre (lyonnais), je ne puis vous donner plus de précisions sur l’application de la théorie des saisons. En effet, cet article n’étant qu’une vulgarisation de la théorie des saisons, il est possible d’aller plus loin dans cette démarche en suivant des stages de colorimétrie animés par des conseillers en image et stylisme à Lyon. Ces stages restent toutefois de « beaux cadeaux » dans lesquels il vous faudra mettre le prix.

http://www.100pourcentsoi.fr

http://www.relookingshop.com

http://www.ayasconsulting.fr

Cependant, internet est un outil fabuleux grâce auquel vous pourrez trouver une extension complète de votre « palette »… À vos nuanciers !