Découvrez GHST, une musique alliant simplicité et authenticité

par Alicia Delorme
0 Commentaire

On continue les découvertes avec le groupe lyonnais GHST. Il sera en effet lui aussi présent pour le tremplin du festival Music en Ciel le 21 juin à Saint-Priest. Et nous sommes allés à leur rencontre pour vous les faire découvrir un peu plus…

Une rencontre simple et conviviale, dans un bar plein de charme, c’est comme ça qu’on en a appris un peu plus sur GHST et sa musique. Une musique pleine de douceur et de fraîcheur, qu’ils qualifient comme de « l’Indi-folk ». Il s’agit d’un ‘ »folk un peu plus rock, un peu plus moderne que la folk traditionnelle ». Malgré leurs influences très variées (Patrick Watson, Camille, Mathieu Boogaerts,…), ils se retrouvent souvent dans ce style folk.  »On est vite dans la catégorie folk parce qu’on est quand même dans des instruments acoustiques, avec pas mal de guitare-voix à des moments ».

C’est d’ailleurs armés d’un violon (Marion), d’une guitare (Charlie), d’un violoncelle (Anaïs) et d’une basse (Clément) que vous pourrez les croiser dans un bar, une librairie, ou même une église. En effet, GHST sait s’adapter (et c’est un vrai atout !).  »On peut jouer aussi bien en acoustique qu’amplifié, et du coup sur la tournée ça présente un vrai avantage car on a joué dans pas mal de lieux ». Une adaptabilité qui leur permet de jouer quasiment où ils veulent, quand ils veulent, comme ils veulent.

[su_youtube url= »https://www.youtube.com/watch?v=GsW75mxS4sA » width= »800″ responsive= »no »]

À quatre depuis avril 2015, le groupe a su affirmer une certaine identité et concrétiser ses rêves et projets. Un EP qui a permis de faire découvrir leur musique, des compositions réalisées principalement à deux et une place au conservatoire, nul doute, GHST compte aller loin…

Un festival qui leur ressemble : honnête et authentique

Après un EP  »fait maison » en août 2016 et une tournée dans le sud, GHST est de retour sur Lyon. Un retour également dû au tremplin du festival Music en Ciel qui aura lieu le 21 juin. Une occasion de faire découvrir leur projet un peu plus et de vivre leur passion pour la musique sur scène. Un tremplin qui les a d’autant plus attirés puisqu’il  »a l’air assez bien organisé, assez honnête dans les propositions, dans la démarche ». De plus  »ça a l’air un peu plus professionnel, un peu moins compétitif’‘. Enfin, ils y voient un réel enjeu  »ce n’est quand même pas rien d’avoir l’occasion de faire une première partie ». Faire découvrir leur projet et jouer, c’est ce qu’ils désirent le plus. Et ils comptent bien le faire le 21 juin prochain et aller jusqu’au bout !

GHST                                                           Crédit photo : Matthieu Mamat Loizelet

Ce qu’ils souhaitent par-dessus tout, c’est faire de la musique.  »Le projet principal est de continuer à faire vivre ce que l’on propose, de le partager, et si on peut en vivre à un moment tant mieux ». Une passion qu’ils aiment donc partager avec le public et qu’ils souhaitent continuer à quatre à travers leur projet.

Ne loupez pas leur passage lors du tremplin pour la fête de la musique, vous ne serez pas déçus !

Pour plus d’infos c’est par ici

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.