ennniDes musiques de films légendaires arrivent en concert à Lyon, sous la direction du grand Ennio Morricone. Compositeur depuis les années 1960, il est à l’origine des plus belles bandes originales de l’histoire du cinéma. Le 18 mars 2015, il se produira à la Halle Tony Garnier, c’est le moment de réserver votre place !

Il fait ses débuts dans son pays natal, l’Italie, et rencontre le réalisateur Sergio Leone, ensemble ils réalisent les westerns italiens les plus marquants comme Pour une poignée de dollars, Et pour quelques dollars de plus ou encore Il était une fois dans l’Ouest. Ils achèvent leur collaboration par le dernier film de Leone : Il était une fois en Amérique. Par la suite, le compositeur continue à diriger les bandes originales de nombreux westerns italiens tels que Mon nom est Personne de Tonino Valerii, ou récemment Django Unchained de Tarantino ; il a également beaucoup travaillé avec Sergio Corbucci et Sergio Sollima, seconds grands noms du western italien.

Il a collaboré avec des cinéastes majeurs, par exemple Brian De Palma (Les IncorruptiblesOutrages…), Pier Paolo Pasolini, John Carpenter (The Thing), Pedro Almodóvar (Attache-moi !), Dario  Argento, Bernardo Bertolucci, Quentin Tarantino (Kill Bill…), etc.

 

ennio-morricone-photo-5236da3ca9b6c

Ses musiques sont reconnaissables par leur rythme enjoué et exotique des années 60-70, puis plus sombres et inquiétantes durant le Nouvel Hollywood. Il se sert de bruits comme instruments, donne du  lyrisme et entraîne le spectateur dans des scènes inoubliables : le triel dans Le Bon, la Brute et le Truand ; l’arrivée d’Al Capone de The Untouchables ; le premier générique chanté dans Des oiseaux, petits et gros… C’est une des personnalités du cinéma les plus importantes, et a apporté beaucoup à l’histoire du grand écran à travers le monde. Il s’est essayé à tous les genres de films, du comique au film d’horreur, les œuvres sont imprégnées et influencées grandement par sa musique.

« Ennio Morricone n’est pas mon musicien. Il est mon scénariste. J’ai toujours remplacé les mauvais dialogues par de la musique, soulignant un regard. » Sergio Leone. 

Un rendez-vous immanquable !besz_duo_leone_morricone_09

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

1 Commentaire

Ettori Richard 29/07/2014 - 14:31

2 génies dont un est parti à 60 ans c’est dommage

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.