2014 marque la deuxième édition du mois du Polaroid et du film instantané, regroupant le travail de nombreux artistes dans presque chaque arrondissement de la ville. ArlyoMag a fait un tour dans le 1er, rue Leynaud plus précisément, et vous raconte.

Avec le Polaroid, pas de suppression possible, un nombre limité d’essais, une image potentiellement ratée, mais un grain incomparable et un rendu unique, authentique

La première exposition a lieu à la Galerie VisioSfeir et regroupe une projection de photographies documentaires, une série de clichés de pieds en noir et blanc, ainsi que trois ateliers auxquels vous pouvez participer en réservant sur le site de la galerie. L’artiste, c’est Elias Sfeir, Libanais d’origine, qui, en plus d’être photographe, est réalisateur/monteur. Il a plusieurs courts-métrages à son actif, dont l’Empire des anges et Téta Alice. Il est également à l’origine du documentaire Cinéma mon usine, réalisé en 2008.

La suite se passe à l’Abat-Jour, au 33 rue Leynaud. Cette exposition collective regroupe les photographies instantanées de quatre artistes qui, de leurs différents univers et de leurs plus beaux clichés, habillent les murs de la galerie. Les noir et blanc brumeux de Guillaume Ducreux, les sujets énigmatiques de Maxime Simon, les flashs de Virginie Plauchut et les horizons en camaïeu de bleu de Nicolas Poizot, c’est à découvrir jusqu’au 10 mai.

On termine au 35 de la même rue, à la Galerie des Pentes, avec l’exposition Polas 1994/2014 par Romuald&PJ. À travers leurs œuvres inspirées des Photomatons (et du sadomasochisme aussi, beaucoup), ils parlent des différentes émotions se rapportant à la notion d’instantané, de la frustration du cliché loupé à la fierté de celui réussi. Ils questionnent par ailleurs la notion du beau et de l’esthétique : « Qu’est-ce qu’une image réussie ? »

Expolaroid s’étend partout dans Lyon, au Palais de Justice, au Pola Café ou encore au Second Jour… De plus, un Safari Polaroid à travers la ville est organisé le 19 avril de 11 h à 17 h, autour du thème Bestiaire, l’animal dans tous ses états ! La participation vous coûtera 10 euros plus 2 euros d’adhésion (prêt du polaroid avec une pellicule incluse). Vous connaîtrez l’itinéraire du safari le jour même et le départ se fera aux Ateliers de Marinette dans le 5e.