The End de Jorge Torregrossa, 1h30, Espagne, Compétition (2012)

Un groupe d’amis de longue date se retrouvent pour passer un week-end ensemble à la campagne. Témoins d’un étrange accident, ils se retrouvent abandonnés à leur sort. Partis chercher de l’aide, les membres du groupe disparaissent les uns après les autres…

Drôle de premier film que The End… Une oeuvre où il ne se passe rien, anti-spectaculaire au possible, sans queue ni tête en nous montrant des êtres disparaître comme par enchantement sans aucune explication et qui semble avoir été tournée dans l’unique but de promouvoir les plus beaux paysages espagnols. Ainsi pour vanter les mérites touristiques de la région dans laquelle a été tourné le film, les personnages font tour à tour de la marche à pied dans des paysages grandioses, du camping à la belle étoile, du vélo et même du bateau sur une mer d’huile en fin de film. Bref, un prix du jury assez étonnant mais qui peut s’expliquer par la défense sincère d’un jeune cinéaste en devenir.

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.