Festival Label Soie 2015 : le patrimoine textile de Lyon mis à l’honneur

par Arlyo Team
0 Commentaire

Pour la cinquième année consécutive, le Festival Label Soie déploie ses plus belles créations à travers la capitale lyonnaise, du 14 au 29 novembre 2015. Le festival propose, cette année encore, une programmation riche, pour une immersion dans l’histoire de la soie et des canuts, au cœur de lieux emblématiques de l’histoire de la ville. Cette édition 2015 retrace l’évolution des soieries lyonnaises « des canuts à la création contemporaine ».

Le Festival Label Soie est désormais un rendez-vous culturel incontournable et bien connu des lyonnais. Créé en 2011 par la ville de Lyon, et organisé par le Musée Gadagne, l’événement s’engage depuis cinq ans à mettre à l’honneur les étroites relations tissées entre Lyon et la soie, de la Renaissance au très contemporain. La soie, en effet, s’inscrit tout à fait au cœur du patrimoine lyonnais puisqu’elle a largement participé au développement économique et au rayonnement international de la ville. De manière évidente, le travail de la soie a laissé son empreinte sur Lyon, devenue capitale de la soie. Et c’est, telle une invitation au voyage dans le temps, que le visiteur du festival est amené à se plonger dans la vie quotidienne des Canuts. En sillonnant les traboules, ou en s’essayant au métier à tisser, les passionnés comme les curieux s’offrent une occasion d’aller admirer de rares et précieuses étoffes, de mieux comprendre l’évolution du textile, ou encore de contempler de véritables œuvres-d’art contemporaines autour de la soie.

« On ne peut comprendre véritablement une ville sans se pencher sur son passé, ses événements fondateurs, ses personnages illustres. En parcourant les Pentes de la Croix-Rousse, le visiteur mesure à quel point l’architecture de leurs édifices a été profondément imprégnée par l’industrie de la soie. Première ville ouvrière de France grâce à cette filière d’excellence, Lyon fut un laboratoire de nouvelles formes d’organisation sociale. C’est donc à la découverte d’un pan entier de l’histoire de notre cité que le Festival Labelsoie invite le public. »

Extrait de l’Édito de Gérard Collomb, Sénateur-Maire de Lyon, Président de la Métropole de Lyon

MUSEE-GADAGNE-VISITE-ADULTES-102

VISITE-GADAGNE-ENFANTS-ADULTES-153

Visites au Musée Gadagne©

Un travail de la soie qui perdure et ne cesse d’évoluer au fil du temps, la soie ne manquant pas d’inspirer de nombreux créateurs qui imaginent et conçoivent des pièces toujours plus originales et innovantes. En ce sens, le Festival Label Soie est aussi l’occasion chaque année, de valoriser et de mettre en lumière la richesse de l’héritage laissé par la soie, et les créations artistiques qui jaillissent indéfiniment de cette histoire lyonnaise.

« Si notre région occupe aujourd’hui la première place au sein de l’industrie textile française, avec une filière soie reconnue au niveau international, c’est grâce à notre capacité à allier savoir-faire traditionnels et sens aigu de l’innovation. »

Extrait de l’Édito de Gérard Collomb, Sénateur-Maire de Lyon, Président de la Métropole de Lyon

Et cette année, le festival célèbre les échanges entre le Japon et Lyon qui, dès le 19e siècle, ont œuvré ensemble à la diffusion et à l’épanouissement du commerce de la soie. Dès lors, à l’initiative du Consulat du Japon à Lyon, plusieurs expositions mettent en lumière les liens tissés entre Lyon et le Japon autour de cette histoire commune. Toute la durée du festival, et pour tous les publics, de nombreux ateliers, expositions, balades urbaines et rencontres sont organisés à travers toute la ville. L’exposition Soyeux Destins par exemple, invite le public à découvrir les matières textiles de l’avenir venues du Japon – entre haute technologie et raffinement -, ainsi que les œuvres fabuleuses de Tomiko Sakai et Natsuki Otake, deux artistes japonaises. Une exposition visible au Musée des Tissus et des Arts Décoratifs, et en mairies des 6ème et 4ème arrondissements.

soyeux-destins2

Natsuko Otake, Iluminated girls. © Lyon, MTMAD, Pierre Verrier

À noter également, le rendez-vous Japan Blue, une exposition surprenante à découvrir au Centre Hospitalier Saint Joseph-Saint Luc, et l’atelier ludique Bienvenue au Japon pensé par l’Association Soierie vivante, qui se propose de mettre son typique appartement de canut au service de Lyon et du Japon afin que les enfants puissent comparer la vie quotidienne japonaise et lyonnaise d’il y a un siècle.

soierie-vivante-japon

L’atelier « Bienvenue au Japon » à la Soierie vivante

visuel_web2

Enfin, les Archives municipales de Lyon proposent, jusqu’au 30 janvier 2016, une exposition intitulée « Un Américain sur les traces des canuts », qui donne à voir le travail du chercheur américain George Sheridan et du documentaliste du Progrès de Lyon Laurent Amieux. La visite retrace pas à pas l’excursion des deux hommes à la Croix-Rousse en 1975, en mettant l’accent sur les trois temps forts de l’histoire croix-roussienne : la révolte des canuts, la fondation de leurs sociétés coopératives, et les travaux d’urbanisation des années 1970.

À noter que dans le cadre de cette exposition, le Musée Gadagne organise des balades urbaines qui rendent compte des traces laissées par les canuts dans le quartier de la Croix-Rousse.

Le Festival Label soie, du 14 au 29 novembre 2015 à Lyon. Un rendez-vous à ne pas manquer !

Informations et inscriptions ici, le programme complet ici

label soie

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.