Il fait beau, il fait chaud, (Ok, ça reste encore à voir parfois) mais il est vrai que l’été arrive. Qui dit été dit… FESTIVALS !  Aussi, cette semaine, nous allons nous intéresser à quelques-uns que vous pourriez trouver dans la région. Aujourd’hui, nous allons faire un petit tour du côté de ceux des étudiants des universités de Lyon. Les partiels étant finis (cris de joie !), nos studieux Lyonnais nous ont concocté des formes diverses et variées pour ainsi régaler nos sens. Nous nous sommes ici tournés vers le festival Les Arthémiades, du 12 au 28 mai 2014, pour l’Université Claude Bernard Lyon 1 et le FATS, du 19 au 23 mai 2014, pour l’Université Lumière Lyon 2.

Des festivals pluridisciplinaires et étudiants

Pour sa deuxième édition, encadré par l’association fondée en octobre 2012, Les Arts du Spé, composée d’étudiants en arts de la scène de l’Université Lumière Lyon 2, le FATS (Festival des Arts du Théâtre et de la Scène) nous offre, appliquant la même recette que précédemment, des événements ouverts à tous et gratuits pour les étudiants, avec de la danse, du théâtre, de l’impro, des concerts, des expositions et des vidéos, une grande diversité artistique quoi ! Cette fois, petite nouveauté tout de même, la manifestation prend l’air et voyage au cœur de la ville de Bron où plusieurs rendez-vous nous sont proposés.

FATS IMAGE

Quant au festival Les Arthémiades, créé en 2012 et organisé par la Mission Culture de l’Université Claude Bernard Lyon 1, il se déroula en trois lieux autour du campus LyonTech de la Doua : le Théâtre Astrée, la Galerie Domus et le Bâtiment Astrée. Ce festival est à la fois celui des étudiants mais aussi celui du personnel de l’université, qui y participent en mettant en avant leurs productions esthétiques au cours des ateliers de pratique artistique de la Mission Culture. Ainsi, pour cette édition, le festival invite environ 200 amateurs et également des invités extérieurs tels que des artistes émergents entre autres, l’École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT) de Lyon, ou encore les étudiants de l’Institut Supérieur d’Art Dramatique de Tunis pour une lecture publique.

Ainsi, nos étudiants lyonnais sont remplis de créativité, de vitalité et leur intérêt pour la culture ne faiblit pas (comme pourraient le penser certains), s’exprimant ici avec force au cours de ces festivals. Qu’on se le dise, nos étudiants ont du talent !

Alors, irez-vous valoriser leur recherche et leur création artistiques ?

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.