Interview du Mock, la chaîne YouTube qui dépoussière les Classiques

par Arlyo Team

« Le Mock » vous dites ? Oui, oui, un fracassant duo lyonnais de Youtubeurs qui se sont fixés (en toute simplicité) l’objectif de revisiter les grands Classiques de la littérature d’hier et d’aujourd’hui. Le petit plus ? Ils vous les font même aimer ! ArlyoMag ne pouvait pas passer à côté de ce petit miracle. Interview.

Avez-vous déjà lu un monument de la littérature au cours de votre scolarité ? Qui vous a passionné ? Dont vous avez dévoré les pages jusqu’à la dernière et dont vous avez compris toutes les clés d’analyse ? Pas si sûr…

Avec Le Mock, redécouvrez ces classiques décortiqués on ne peut plus sérieusement (on sent l’esprit rigoureux des Kagneux), mais habillés d’humour et de dérision.

ArlyoMag est parti à la rencontre du jeune duo lyonnais en cette belle matinée de Septembre, sur le magique toit-terrasse du Lycée des Maristes. Là haut, ils ont su nous transmettre leur passion et nous expliquer avec entrain comment ils parviennent à redorer le blason des Flaubert et autres Racine. Une interview pétillante dans laquelle on apprend que lire un classique revient à faire du co-voiturage, ou encore que Sophocle et Fight Club ont plus en commun qu’on ne croit…

Leur analyse précise s’éloigne du très théorique et parvient à replacer l’œuvre dans un contexte actuel, arborant une démarche plus pratique des choses. Les œuvres trouvent alors un nouvel écho aujourd’hui. Leur regard aiguisé met en exergue les nœuds et clés du livre, sur un ton toujours décalé.

Un regard frais, jeune et documenté, qui par son humour et sa pertinence, a quoi de faire pâlir quelques profs de français, et nous donne envie de retourner jeter un coup d’œil à notre bibliothèque d’adolescent(e)…

 [su_youtube url= »https://www.youtube.com/watch?v=FMaGB03hyFI » width= »800″ responsive= »no »]

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.