Faites un mélange entre de la musique électronique et funk, de grosses basses, d’un peu originalité mais aussi d’un son détaillé et vous aurez un aperçu du set de Far Too Loud lors du festival Reperkusound de cette année. ARLYOMAG est allé à la rencontre de cet anglais plein de surprises et vous en livre les détails.

Pourrais-tu te présenter aux lecteurs d’Arlyomag ? « Je m’appelle Oli et je joue derrière le nom d’artiste Far Too Loud. Je viens d’Angleterre, plus précisément de Brighton, ville très connue et prisée par les producteurs de musique. Mon style musical est tourné vers la musique électronique. Il évolue perpétuellement mais reste, en général, autour de l’Electro House voire, de la Dirty Electro un peu funky. »

Est-ce ta première fois à Lyon ? « Non, pas vraiment. Je pense même que la première fois que je suis venu en France c’était ici, à Villeurbanne. Je jouais à l’université Lyon 1 à l’occasion d’un petit festival. Lyon semble vraiment être une ville appréciable où il fait joie de vivre, surtout pour les jeunes étudiants. »

Comment définirais-tu le festival Reperkusound ? Est-ce la première fois que tu en entends parler ? « J’ai eu l’occasion de rencontrer l’un des organisateurs lors d’une soirée à La Plagne et c’est ce qui m’a fait connaitre le festival. Le line up est vraiment fantastique, il y a de très bons artistes : Amon Tobin, Nightmare On Wax… Ce sont des artistes que j’écoute depuis des années et que j’apprécie réellement. »

Pour parler un peu plus de toi, dirais-tu que Firestorm est la chanson qui a fait décoller ta carrière musicale ? « Il y a eu, en effet, de bonnes retombées après sa sortie mais je dois avouer que certains autres morceaux que j’avais fait auparavant avaient anticipé ce succès. Disons que Firestorm m’a aidé à débuter une nouvelle aventure, conquérir une nouvelle audience. »

Quels artistes t’inspirent ? « Il y a plusieurs artistes qui m’inspirent mais je dirais que cela se fait par niveaux. Le premier niveau est, par exemple, Charlie Darker. Puis, moins directement et plus globalement, je dirais que les Chemical Brothers sont aussi une source d’inspiration. Enfin, le dernier niveau est à une échelle plus large. Ce serait plutôt du jazz, de la funk ou de la soul. Il faut dire que j’écoute aussi beaucoup de musique expérimentale. J’a des goûts musicaux un peu spéciaux. »

Je n’ai pas évolué selon les tendances musicales.

 

Être un artiste de nos jours ; Quels en sont les avantages et les inconvénients ? « C’est une question difficile. D’un côté tout est facile et tout est difficile dans ce métier. Ce que j’aime le plus, c’est de pouvoir me réveiller et savoir que je vais passer la journée au studio à enregistrer mes nouveaux morceaux. En revanche, je pense que le plus gros inconvénient du job c’est de se réveiller à des heures pas possibles pour prendre l’avion. Rires. »

En tant qu’artiste d’un courant musical bien défini, n’as-tu pas peur que les gens voient ta musique seulement comme une tendance ? « Ma musique a une tendance, c’est vrai. Je n’ai pas peur de ça mais je pense aussi que c’est lié au fait que je fais de la musique depuis dix ans maintenant. J’ai évolué, les goûts musicaux des gens aussi. Je n’ai pas évolué selon les tendances musicales. Du moment que je fais quelque chose que j’aime, je pense que les gens suivront. »

Dirais-tu que les meilleurs producteurs de Bass Music sont anglais ? « Plus vraiment. Maintenant les producteurs sont plus caractérisés par leur côté international. Grâce à internet, il n’y a plus vraiment de séparations entre les différents styles électroniques et leurs producteurs. D’ailleurs, la plupart des gens ne savent même pas que je suis anglais. »

Comment décrirais-tu ton évolution musicale ? « C’est difficile à dire, je n’ai pas assez de recul. Je dirais que j’ai commencé avec beaucoup de Break Beat, puis plus de l’électro et maintenant, je jongle entre différents styles. »

Quels sont tes futurs projets ? « Je préfère garder ça secret… La seule exclusivité que je peux dévoiler à Arlyomag c’est que je suis en train de choisir entre plusieurs options en ce moment et que ça va être excitant. À la fois pour moi, mais aussi pour mes fans… »

 

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.