Je n’y ai pas encore assisté, mais je l’attends avec impatience. Lyon accueillera, du 18 au 20 mars 2014 au Centre des Congrès, le plus grand salon de robotique d’Europe. Si ce dernier pourrait surprendre du fait qu’il soit organisé à Lyon, il faudrait peut-être rappeler que la robotique n’est pas totalement étrangère entre Saône et Rhône. En effet, la dernière édition de la Fête des Lumières a connu la première participation de robots au programme des festivités. Pas moins de quatre systèmes robotisés avaient été installés sur la place Bellecour pour assurer une partie de l’animation. Ces quatre machines avaient une forme comparable à celle des bras métalliques contrôlés par JARVIS, le super-ordinateur de Tony Stark dans Iron Man 1, 2 et 3.

Peu d’informations ont circulé à propos des robots utilisés pendant la Fête des Lumières 2013. Cependant, leur présence n’a pas échappé aux visiteurs et même à certains médias qui s’y étaient intéressés.

Dans quelques jours, se tiendra donc le salon INNOROBO 2014 à Lyon. Selon humanoides.fr, ce salon a pour but de présenter cette technologie aux industriels qui seraient de plus en plus séduits par la robotique.

Quels seraient les apports de cette technologie au secteur culturel lyonnais ?

Le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg a annoncé la dotation de 100 millions d’euros au plan robotique, baptisé France Robots Initiatives. On va donc assister, probablement, à une présence de plus en plus remarquée de ces systèmes dans la vie quotidienne. Si l’industrie lourde est logiquement la première à s’y intéresser, le secteur culturel pourrait lui aussi, selon ses besoins, tirer profit de cette technologie. Seulement, la question qui se pose est : sous quelle forme, et pour quelles tâches, pourrait-on, un jour, mobiliser un robot ?

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.