La Nuit de la Lecture

par Arlyo Team
0 Commentaire

Le 14 Janvier prochain, la Nuit de la Lecture se tiendra pour la première fois en France. Cet événement a pour but de rassembler les acteurs du monde du livre – bibliothèques, libraires, auteurs, éditeurs – autour d’un événement commun. Organisée par le Ministère de la Culture et de la Communication, cette manifestation se place également au cœur de la rentrée littéraire de Janvier.

Nuit de la Lecture

Nuit de la Lecture

Inspiré d’initiatives locales

D’autres événements similaires ont déjà été organisés. En juillet 2015, Paris a lancé Le Pari des Libraires, associant les libraires de la capitale qui ouvrent leurs portes tard dans la soirée. À Metz et à Lille, la Nuit des Bibliothèques remporte un franc succès depuis quelques années. Elle permet d’inciter le public à découvrir ou redécouvrir le plaisir de la lecture.

Cette Nuit de la Lecture s’est donc inspirée de ces événements pour proposer une ouverture élargie des lieux de culture. Le Ministère appelle ainsi les acteurs du livre à proposer des horaires d’ouverture étendus à cette occasion.

Par ailleurs, cette volonté de rassemblement intervient dans un contexte où la nécessité de l’échange se fait cruellement sentir. De fait, la date de cet événement n’est pas sans lien avec la commémoration des attentats de Charlie Hebdo. Les thèmes du savoir, de la culture et de la liberté sont au cœur de ce projet qui vise à établir un dialogue autour des valeurs et de la démocratie.

Améliorer l’accessibilité des lieux de culture

Les 16 000 bibliothèques publiques et les 3500 librairies sont au centre de l’événement. Ces lieux sont invités à proposer des animations ludiques et festives pour créer du lien entre le public et les écoles, éditeurs, associations, auteurs, et travailler sur la perception du livre et l’accès au savoir.

Ainsi, dans la région, certaines bibliothèques et autres lieux de culture se sont mobilisés et proposent des lectures en pyjama, des chasses au trésor, des conférences, des rencontres …

Ces réseaux jouent un rôle fondamental dans la diffusion du savoir. Grâce à ces animations, le Ministère souhaite démocratiser cet outil essentiel qu’est la lecture. Un appel à projet a également été lancé à l’intention des acteurs concernés, pour les inciter à organiser des animations ludiques.

Un essai à transformer

Un site internet a été créé pour l’occasion, mettant à disposition le programme, un kit de communication, et quelques informations autour de l’événement.

Mais en regardant le programme de plus près, pour ce qui concerne Lyon, peu d’activités sont proposées dans le centre même de la ville. Si l’idée est bonne, l’implication des lieux concernés a l’air d’être limitée.

Pour autant, nos lieux de culture lyonnais n’ont pas attendu cette initiative pour proposer de nombreuses activités autour de la lecture. Et si le site de la BML ne fait pas mention de cet événement, son agenda est varié et plutôt bien rempli.

Le but de cette initiative est louable, mais la communication est-elle suffisante pour atteindre le but de cette manifestation ? Ces réjouissances ne s’adressent-elles pas à ceux qui fréquentent déjà les bibliothèques et librairies ? L’information ne semble accessible que par des canaux destinés aux personnes déjà sensibilisées.

Malgré quelques interrogations sur l’efficacité de la communication, ce type d’événement est indispensable et doit être soutenu et encouragé. Cette première Nuit de la Lecture sera, nous l’espérons, une pierre de plus à l’édifice de la connaissance. Un essai à transformer pour ouvrir la porte à davantage de projets similaires.

Pour choisir entre Les Milles et Unes Nuits au Planétarium de Vaulx-en-Velin ou la visite de la médiathèque hantée de Vaugneray, c’est ici : http://nuitdelalecture.culturecommunication.gouv.fr/

Pour consulter le site de la BM de Lyon : https://www.bm-lyon.fr/

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.