C’est au bas des pentes de la Croix-Rousse, dans ce quartier nourri par une forte énergie culturelle, que nous découvrons l’Atelier Leynaud de création d’objets visuels (Alcove), au 15 rue René Leynaud. Côté rue, de grandes baies vitrées invitent à découvrir une salle d’exposition d’une cinquantaine de mètres carrés, et même à entrevoir l’atelier des huit artistes résidents permanents des lieux.

©alcove

Au début de l’aventure, ils sont deux, Tang, artiste peintre, et Yann Merran, photographe. Aujourd’hui les ont rejoints trois peintres, ETUS, Sylvie Kochen et Xiaojun Song ; Camille Guillaud, laquiste et créatrice de bijoux ; Marine Lacroix, graphiste et illustratrice ; et Cécile M, dessinatrice et sérigraphe.

C’est au sein des ateliers de l’Alcove, structure gérée de manière collective, que ces artistes lyonnais déploient leurs talents et leur créativité. L’Alcove est un lieu de coworking. Ce terme désigne une nouvelle organisation du travail, où être indépendant ne rime plus avec solitude ! Imaginez un espace et un environnement communs, où chaque membre du collectif crée et développe ses œuvres dans une ambiance conviviale et d’interaction. Songez à un temps au cours duquel les artistes s’entraident, échangent des savoir-faire et des techniques, imaginent ensemble, dans le respect mutuel tant chacun reste attaché naturellement à ses aspirations personnelles et à son projet d’artiste. Bienvenue à l’Alcove !

©Gabrielle Murgat

L’Alcove constitue encore une organisation associative et autonome qui vient en aide à ces créateurs en leur offrant de se professionnaliser. Les espaces dédiés à la production et aux expositions se confondent le plus souvent, permettant aux visiteurs de devenir les témoins privilégiés de l’avancement du processus de création, et de mesurer aussi la qualité et les influences de la démarche participative.

©alcove

La richesse et le rythme de sa programmation se révèlent une autre particularité de l’Alcove. La galerie organise en effet deux expositions pour une dizaine de jours chaque mois, y conviant en alternance membres du collectif et artistes venus d’autres horizons.

Peinture, dessin, sculpture, graphisme, photographie, performance, design, bijoux, céramique… aucune forme de l’art n’est exclue ! « Il y a tellement de choses à montrer », insiste Yann Merran. La galerie/ateliers planifie régulièrement divers évènements, comme le concours de photographie dont la troisième édition est prévue en janvier de l’année prochaine. Tous les ans, les artistes s’associent et proposent plusieurs œuvres à la vente lors d’une braderie, aux allures d’une exposition collective.

L’Alcove contribue aux faits marquants qui jalonnent l’élan culturel de la ville. Par exemple, dans le cadre de la Fête du court métrage, toute l’équipe nous donne rendez-vous les 18 et 19 mars prochains, de 18 h à 20 h.

L’actualité est en mouvement à l’Alcove… À suivre immanquablement.

ACCUEIL

Print Friendly, PDF & Email