Genrer les objets ? L’artiste français Baptiste Croze s’est proposé de le faire et d’en composer une installation in situ, Sculptural Studies. La réalisation s’est créée d’une collecte d’objets divers et variés, avec pour seule caractéristique fondamentale, de pointer vers le haut, pour être ensuite disposés à terre.

10309201_10203444292205507_4635618914899765323_n

C’est dans le cadre de l’option atelier réalisation d’exposition que les étudiants de l’Université Lyon 2 ont décidé de reprendre l’œuvre de Baptiste Croze, de façon monumentale, et de réaliser une grande installation au Musée des Moulages de Lyon 2. Du 13 au 16 mai 2014, ils dévoilent leur travail, L’Encyclopédie oubliée d’après Sculptural Studies, en collaboration avec Baptiste Croze qui vit et travaille à Villeurbanne. C’est dans cet espace, partagé entre les quelque 1600 copies de sculptures, de l’Antiquité au XIXe siècle, et un parterre gigantesque d’objets en érection, que le visiteur peut regarder, s’aventurer, s’orienter, découvrir les objets qui, au loin, se dispersent et dynamisent le lieu minéral et le hiératisme de certaines statues, en fond. Cette traversée parmi les objets est teintée de plusieurs sentiments. D’abord, et comme le définit l’équipe d’étudiants, cette flânerie s’apparente à « la traversée d’un champ où l’herbe est trop haute et chatouille les genoux du spectateur ». Baptiste Croze explique d’une autre manière que Sculptural Studies est une recherche du rapport au corps et au genre masculin, et la façon dont le corps appréhende le passage à travers des objets, tous d’aspect phallique. Cette exposition est aussi une Encyclopédie oubliée comme nous le précise Maïlys Facchi, étudiante participant au projet, « c’est le relevé d’objets triviaux que l’on oublie sous le voile du quotidien, des objets inventoriés et exposés afin de leur ôter le poids de l’oubli ». 

©Antoine Meunier/Baptiste Croze

Ce projet, porté par les étudiants de Lyon 2, résulte d’un important travail en amont, qui a débuté en septembre 2013, d’après Maïlys : « Baptiste Croze était notre professeur invité (artiste) au premier semestre. Le projet est réfléchi depuis septembre, on a bâti le projet ensemble et c’est ensuite qu’on a pensé à travailler sur son protocole. Le vrai travail a commencé en janvier. Et toute la collecte et l’organisation de l’exposition sont venues à partir de cette période-là. » En somme, les étudiants ne peuvent se dire artistes, mais plutôt commissaires, malgré le fait qu’ils aient participé au protocole de l’œuvre Sculptural  Studies, à sculpter l’espace par ses objets qui, ôtés du voile du quotidien, dégagent une certaine beauté.

Pour plus d’informations :

Vernissage et performance lundi 12 mai 2014, au Musée des Moulages.

http://encyclopedie-oubliee.tumblr.com/

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.