Souvenez-vous des cours de techno au collège. Ces heures que l’on passait à créer une simple horloge numérique ou un maigre set de bureau, à partir de logiciels informatiques et de machines programmables. Le bonheur. Maintenant, imaginez des personnes passionnées qui ont eu envie d’aller plus loin, de réaliser des objets qui répondraient aux besoins de tous, un collectif qui aurait en commun la conception technologique, rassemblé autour de mêmes projets, dans un même lieu. Bienvenue dans un Fab Lab.

Le Fab Lab, pour Fabrication Laboratory, est un concept ayant pris naissance à la fin des années 1990 au Massachusetts Institute of Technology, à Cambridge, USA. L’idée était de savoir comment une création numérique pouvait être reprise, modifiée et améliorée dès lors qu’elle était ouverte au public. C’est donc dans ce paysage universitaire, communautaire et collaboratif qu’est né le premier Fab Lab de l’Histoire. S’ensuit alors un engouement tel, que l’idée d’un professeur est devenue un véritable mouvement universel, animé par des amateurs de la bricole digitale. Au point qu’une charte a été établie pour unir les Fab Labs : elle prône le libre accès à l’espace, l’éducation des pairs, les responsabilités liées à la création d’objets et les différentes conditions d’appropriation de ces objets. Depuis, par conséquent, les lieux de création qui prétendent au nom de Fab Lab doivent la respecter, ceci en retour d’appartenir à une communauté d’échange à but quasi humanitaire, tournée vers l’entraide.

Mais que trouve-t-on dans un Laboratoire de Fabrication ? D’abord, on y trouve des gens. Cela peut sembler bête à dire, seulement le principe du Fab Lab étant la solidarité, la fréquentation assidue du lieu permet l’échange et la perpétuation des créations. Bien sûr, plus les profils sont variés, plus l’échange est instructif. Vient ensuite ce que tout laboratoire se doit d’avoir : des machines, plus précisément des outils à commande numérique. De la découpeuse laser à la simple scie sauteuse, en passant par la récente mais indispensable imprimante 3D, le Fab Lab s’assurera d’être équipé afin de permettre à ses usagers d’exprimer leur potentiel. Enfin, diverses matières premières complètent le tout pour que l’objet conçu puisse être.

Tout ceci, vous pourrez le retrouver à Lyon. Notre ville possède son propre collectif Fab Lab : la Fabrique d’Objets Libres. Association basée sur deux sites, à Bron et dans le 3e arrondissement de Lyon, elle vous permettra de mettre à profit vos talents d’inventeur en vous accompagnant dans la réalisation de vos rêves !

 

Illustration : inauguration du Fab Lab de Maastricht, par Ton Zijlstra. Tous droits réservés.

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.