Jeudi 12 juin a eu lieu la remise des prix du concours Talents de Mode organisé par le Village des Créateurs, et nous y étions !

Cette 8e édition possédait plusieurs particularités. Tout d’abord, c’était la première fois que l’annonce des résultats se tenait le jour même des délibérations. Par ailleurs, le jury comprenait un membre exceptionnel, également parrain de cette édition : M. Serge Bensimon, créateur des célèbres chaussures Bensimon.

talents de mode bensimon

Serge Bensimon

Quarante-neuf dossiers ont été présentés, parmi lesquels neuf finalistes ont été sélectionnés. C’est entre ces derniers candidats que tout s’est joué jeudi. « Il y avait vraiment un bon niveau, cela n’a pas été facile de choisir », a commenté Serge Bensimon. Max Chaoul, président du Village des Créateurs, était, bien entendu, également présent.

Au final, voici les résultats…

Le premier prix, appelé « Prix Éclat », a été décerné à la marque Cae. Cette récompense, d’une valeur de 25 000 €, comprend un atelier-boutique au Village des Créateurs – passage Thiaffait –, un stand au salon Who’s Next à Paris, un corner aux Galeries Lafayette de Lyon, un chèque de 5 000 €, et de nombreux autres avantages. Les deux créatrices de cette marque de prêt-à-porter, Emma Berger et Mathilde Sothier, ont chaleureusement remercié le jury d’avoir cru en leur projet, et de leur permettre de le développer.

talents de mode Cae

Les créatrices de Cae, entourées de leurs deux mannequins

Le second prix, nommé « Prix Coup de cœur », a quant à lui été attribué à Atelier Renée. Cette marque de bijoux reçoit notamment un chèque de 2 500 € et un stand au salon Première Classe à Paris. La créatrice, Manon Abramovicz-Fontbonne, a tenu à dire qu’un tel prix donnait réellement confiance, et a promis de « faire bon usage de tout ça ».

Mais pour Serge Bensimon, « cela paraissait inconcevable de laisser partir Yvan Sablé sans prix ». C’est pourquoi ce créateur de vêtements a obtenu le « Prix du jury », et avec cela un pop-up store au Village des Créateurs.

Sur une note un peu sarcastique mais réaliste, Serge Bensimon s’est dit avoir été étonné que tous ces créateurs souhaitent être patrons. « Lorsqu’ils comprendront comme c’est difficile, ils rejoindront des sociétés comme nous. » De quoi laisser entrapercevoir la complexité du monde de la mode aujourd’hui…

À l’issue de la remise des prix, les grandes gagnantes nous ont accordé un moment pour une petite interview en privé. Nous avons donc appris que le nom de la marque, Cae, venait de « Caeruleum » qui signifie bleu en latin. En effet, depuis octobre 2013, Emma et Mathilde récupèrent des bleus de travail pour les déconstruire et les découper, et ainsi recréer des vêtements contemporains et urbains, pour hommes comme pour femmes. Et il faut dire que le résultat est réussi. Toutes deux lyonnaises, la vingtaine, elles ont l’esprit créatif et croient en leur projet. Elles prévoient d’ailleurs de se tourner vers l’international, notamment les pays d’Europe du Nord (Danemark, Suède, Finlande, Allemagne) : « Ce sont des pays où l’on est très sensible à l’unicité du vêtement, tant au niveau de la couleur qu’au niveau de la matière. On y aime également les vêtements fonctionnels, qui permettent à la fois d’aller au travail et de sortir. Nous pensons donc que nos créations peuvent tout à fait leur correspondre. »

Dans tous les cas, nous félicitons les créatrices de Cae et leur souhaitons de conquérir l’Europe et bien plus encore !

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.