Le théâtre de la Croix-Rousse s’annonce !

par Cléo Dangoin
0 Commentaire

À quelques semaines de l’été, le théâtre de la Croix-Rousse dévoile ce qui attend les spectateurs la saison prochaine. Jean Lacornerie et Anne Meillon nous ont parlé de cette future programmation, qui s’annonce vive et surprenante.

The Pajama Game

Et vous, êtes-vous heureux ?

C’est de la création J’abandonne une partie de moi que j’adapte, de Justine Lequette, qu’émane le thème de cette saison à venir. Ce spectacle est adapté d’un film de Jean Rouch et Edgar Morin, dans lequel était posée la question à des personnes très différentes : êtes-vous heureux ? De là, les patrons du théâtre de la Croix-Rousse se sont rendu compte que cette interrogation était centrale dans les œuvres de leur futur programme. Que ce soit dans l’adaptation de Blanche-Neige que proposera Michel Raskine ; dans le one-man-show aux couleurs caubériennes La Loi des prodiges de François de Brauer ; ou bien dans la performance cabaret de Pierre Maillet, One Night with Holly Woodlawn.

One Night with Holly Woodlawn par Pierre Maillet
©Tristan Jeanne-Valès

La part belle à la création

Beaucoup des spectacles proposés ne sont pas encore nés. Ils sont sur le point d’exister, et les surprises seront nombreuses. D’ailleurs, après la reprise cette année de L’Opéra de quat’sous, le directeur du théâtre lui-même sera dans une année de création. C’est The Pajama Game, comédie musicale des années 50, qui sera mise en scène en décembre par Jean Lacornerie. On note aussi une adaptation au plateau d’Un conte de Noël, d’après le film d’Arnaud Desplechin, par la metteuse en scène Julie Deliquet.

Blanche-Neige, histoire d’un prince

Fantaisie et constance

De fantaisie, le théâtre de la Croix-Rousse ne manque pas. Deux hommes recréent une rencontre entre Jeanne Moreau et Denise Glaser, dans Je suis vous tous qui m’écoutez. Et pourquoi pas ? On croisera aussi Élise Vigier et Marcial Di Fonzo Bo, qui jouent avec les peurs des artistes face à la marchandisation de leur art. Et avec humour, s’il vous plaît. De constance, la programmation ne manque pas non plus, en invitant des compagnies amies, habituées des lieux, et en établissant des partenariats avec des salles. Amies, elles aussi.

C’est quoi, alors, le bonheur ?

La question thématique de cette saison n’est pas vraiment une question heureuse. Loin de là. Mais chaque spectacle tâche d’y répondre, d’en donner des clés, une réplique après l’autre. On parlera de passage à l’âge adulte, d’attentat, de musique, d’extraterrestres, de cinéma et de bien d’autres choses. Et le bonheur, c’est ça, non ?

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts