Les Beaux-Arts pour tous : une visite originale avec des personnes en situation de handicap

par Arlyo Team

Un samedi après-midi ordinaire à Lyon, le Musée des Beaux-Arts de Lyon accueille une visite pas si commune que ça. Hugo, Marine, Philippe et Laura, tous les quatre IMC (Infirmes Moteurs Cérébraux) s’apprêtent à arpenter les allées du Musée, accompagnés de cinq bénévoles de l’ARIMC (Association Régionale des Infirmes Moteurs Cérébraux), parmi lesquels se cache une des rédactrices d’Arlyo. Récit d’une après-midi rafraîchissante.

La culture pour tous

Fleur des champs, Louis Janmot (1845)

Fleur des champs, Louis Janmot (1845)

Que faire un samedi d’hiver, froid et venté ? Tous au musée ! Et oui, à une petite différence près, la sortie aux Beaux-Arts de Lyon cet après-midi là avait tout d’un samedi ordinaire. Mais quelle différence ? Les fauteuils roulants me direz-vous ? Non, je dirais plutôt Anne-Lise, notre guide, et sa visite originale et ludique. Au fil des salles, nous nous sommes arrêtés devant des tableaux et nous avons écoutés deux descriptions à leur propos. Par équipe, il s’agissait de répondre à un vrai/faux plutôt amusant, avec grosse récompense à la clé (du chocolat, ndlr). Comme devant Fleur des champs du peintre Louis Janmot (1845) où nous devions trouver l’explication la plus plausible du regard si mélancolique de la jeune fille : était-elle consciente qu’avec l’industrialisation et l’urbanisation la nature allait bientôt disparaitre, ou était-elle en train de méditer sur le temps qui passe et sur le caractère éphémère des choses ? Avec ma coéquipière Laura, 19 ans, nous penchions plutôt pour la deuxième solution et nous avions raison !

Anne-Lise est employée par l’association, elle travaille à son compte et ce type de visite est sa spécialité. Elle nous confie que son jeu fonctionne et plait à tous les coups, y compris avec un public habitué.

« Tout seul, je n’y serais jamais allé » Philippe, 52 ans

L’ARIMC organise en effet de nombreuses activités culturelles dans le but d’ouvrir les esprits et d’attiser la curiosité des personnes IMC résidants dans des foyers spécialisés, qui n’ont pas toujours l’opportunité de faire ce genre d’activités par petits groupes. L’idée est de rendre possible ces sorties, en réunissant toutes les conditions nécessaires : une visite ludique et pédagogique, des résidents motivés, des bénévoles attentifs et une ambiance conviviale permise par tous.

Une sortie « comme tout le monde, avec tout le monde »

L’un des principaux objectifs de l’association est de permettre aux personnes en situation de handicap de vivre des moments « comme tout le monde et avec tout le monde », sans que leur différence ne constitue un obstacle. Ainsi, chaque année, des repas au restaurant, des sorties au ski ou à l’Opéra sont organisés. Mais aussi des séjours estivaux d’une quinzaine de jours dans toute la France sont mis en place. Pour cela un travail d’adaptation est nécessaire, mais tout est fait pour que les résidents oublient pendant un temps leurs difficultés et puissent, comme tout le monde partir en vacances ou sortir le soir pour changer d’air, couper avec leur quotidien routinier, rencontrer de nouvelles personnes… L’idée est aussi, plus implicitement, d’ouvrir les consciences et peu à peu, d’habituer les esprits à une cohabitation de tous. En cela, il s’agit d’estomper la stigmatisation bien souvent présente dans les lieux publics.

image.jpgDans cet esprit, la visite s’est clôturée par un moment convivial au café du musée, où les récompenses ont été distribuées et des impressions partagées. Un moment où chacun s’évade, résidants comme bénévole, en échangeant avec de nouvelles personnes toutes différentes : âge, sexe, profession… Résidants dans différents centres de la région lyonnaise, étudiants en médecine, en management, en psycho ou en histoire : tous se mêlent, discutent, apprennent à se connaitre. Et chacun y trouve son compte :  on s’aère la tête, on se confronte à des différences, on fait des rencontres, on rit et surtout, on prend une bonne dose de vitalité et d’optimisme.

Si vous adhérez à cette manière de voir les choses, si vous voulez en savoir plus ou même si vous souhaitez intégrer l’association, rien de plus simple : rendez-vous sur le site de l’ARIMC !

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.