Librairie de la Place : Une « petite » librairie pleine de grandes rencontres.

par Caroline Frühauf
0 Commentaire

La Librairie de la Place a ouvert il y a 8 mois à Monplaisir, Place Ambroise Courtois. Cela a été l’occasion de rencontrer Ingrid, l’une des deux libraires, qui a partagé son métier avec moi. Elle voit la lecture comme un fil rouge. Ce fil est constitué de chaque livre et de chaque auteur que nous lisons. Mis bout à bout, ils forment notre culture et sont  indissociables les uns des autres.

Librairie

Crédit photo: Librairie de la Place

Pour commencer à tisser notre fil rouge, il est essentiel d’avoir un lieu. La Librairie de la Place, qui n’a pas encore fêté son premier anniversaire, en est un original. C’est une librairie en bois, faite par une entreprise locale. Elle offre ainsi un écrin particulier aux livres, avec des étagères et des meubles qui sortent de l’ordinaire et de la production à la chaîne. C’est aussi un plaisir de déambuler au milieu des odeurs de livre et de bois.

Le quartier, qui ne comptait qu’une librairie indépendante jusqu’à présent, pouvait aisément en accueillir une deuxième. Le huitième arrondissement grossit, et une population de plus en plus familiale émerge. C’est une cible idéale puisqu’il s’agit des futurs lecteurs. Ainsi, le fonds qui s’est constitué à partir de la personnalité des libraires a pu par la suite évoluer selon les clients et leurs demandes. C’est une librairie ouverte, pour laquelle le partage est essentiel.

Librairie

Crédit: Librairie de la Place

Le fil rouge comme un lien

La Librairie de la Place tisse un lien particulier avec ses clients, en mettant en avant des livres et des artistes peu conventionnels. Par exemple, elle promeut la maison d’édition jeunesse Talents Hauts pour faire découvrir des choses moins connues aux visiteurs. Elle se concentre sur le partage, avec des ateliers de lecture de contes.  Ils concernent les enfants qui ne savent pas lire, mais aussi ceux qui aiment qu’on leur raconte des histoires, même s’ils sont en mesure de lire seuls.

L’identité de cette librairie se forge aussi à travers des actions de solidarité. Elle a participé récemment à une opération du Secours Populaire, initiée par la librairie Vivement Dimanche (Croix-Rousse). Ce projet, appelé « donner à lire », a permis de récolter des livres qui seront distribués à Noël aux enfants. En prenant part à cette action, les librairies partenaires ont montré le rôle de transmission et de partage du livre, et comment il peut faire le lien entre des personnes et des générations.

 

Un fil qui se tisse sur la longueur

Au cours de la discussion, l’expression « prendre son temps » est souvent revenue dans la bouche d’Ingrid. En effet, la Librairie de la Place appelle à la patience, au calme. Contrairement à Internet, les clients doivent parfois attendre leur livre, mais ils gagnent sur le plan humain. Le conseil dans une librairie selon Ingrid est comme un « fil rouge » : on veut lire un auteur qui nous plaît déjà, ou dans le même style. La libraire a un jour partagé cela avec une cliente, qui est revenue le soir avec un texte qu’elle garde toujours sur elle depuis. Il s’agit d’un extrait de Goethe tiré des Affinités électives.

« On nous parle d’une pratique particulière à la marine anglaise. Tous les cordages de la marine royale, du plus gros au plus mince, sont tressés de telle sorte qu’un fil rouge va d’un bout à l’autre et qu’on ne peut le détacher sans tout défaire ; ce qui permet de reconnaître même aux moindres fragments, qu’ils appartiennent à la couronne ».

Les livres tiennent tous ensemble et forment ce fil rouge que nous prolongeons à chaque fois que nous lisons quelque chose de nouveau.

Librairie

Crédit: Librairie de la Place

Un maillage constitué de rencontres multiples

Travailler dans une librairie c’est avant tout rencontrer des gens et échanger avec eux. Ces différentes personnes contribuent à créer l’identité de la librairie.

Il y a ceux qui viennent pour trouver des idées de livre et vont ensuite les acheter dans des chaînes en pensant qu’ils seront moins chers là-bas (qu’en est-il du prix unique du livre ?).

Il y a ces deux clientes qui ont été présentées l’une à l’autre parce qu’elles partagent les mêmes goûts, et achètent maintenant leurs livres ensemble.

Il y a une thésarde qui passe régulièrement à la librairie pour trouver des références bibliographiques. Ou des collégiennes qui, après être venues plusieurs fois, ont demandé si elles pouvaient faire leur stage de troisième. Comme le dit Ingrid « chaque jour est différent en librairie », le plus important est de rester curieux et ouvert pour accueillir tout le monde.

La Librairie de la Place est une petite librairie, une librairie de proximité, une librairie qui prend son temps, dans laquelle il est bon de flâner. Elle est d’ailleurs ouverte entre midi et deux pour que les gens puissent s’arrêter à toute heure pour déambuler. Celles que certains surnomment les « petites libraires » se feront une joie de vous accueillir et de vous conseiller.

 

Librairie de la Place. Ouverte du mardi au samedi de 10h à 19h.

12 Place Ambroise Courtois, 69008 Lyon.

04 72 78 90 66

Facebook

 

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.