Un café, un polar

par Arlyo Team
0 Commentaire

Librairie café un petit noir

Lieu unique en son genre, le café polar « Un Petit Noir » porte bien son nom. En effet, parmi plus d’une vingtaine de librairies indépendantes à Lyon et plus d’une centaine dans la région, ce café-librairie est le seul à se consacrer exclusivement au roman noir. Ouvert par un fervent lecteur de romans policiers, Jean-Pierre Barrel, à l’occasion d’une reconversion professionnelle, l’établissement existe depuis 3 ans. Cette librairie indépendante propose ainsi des livres, noirs, et du café, noir lui aussi.

 

Un café-librairie, qu’est-ce que c’est ?

Les cafés-librairies ont pour vocation première la vente de livres. Pour apporter un univers convivial d’échange et de partage, certains offrent la possibilité de déguster une boisson, de manger des gâteaux voire de déjeuner, confortablement installé à une table ou dans un canapé.

Chez Un Petit Noir, il en va de même. Des rayonnages ensevelis sous les nombreux livres, quelques tables, et bien sûr, un zinc ! Sauf que là, l’ambiance est très différente. Des rayonnages de couleur noire, des murs rouges, des impacts de balles et quelques gouttes de sang, le ton est donné ! Une deuxième salle à l’arrière de la boutique est plus cosy. Ses murs sont recouverts de pages de romans et de confortables fauteuils nous tendent les bras pour de longues discussions autour du dernier polar.

Librairie café polar

Un fonds très varié

Jean-Pierre Barrel sélectionne avec soin les ouvrages de la collection. « Personnelle et subjective », elle correspond aux goûts du maître des lieux, ce dernier ne proposant que des œuvres qu’il affectionne. Néanmoins, son critère de choix primordial reste la qualité de l’écriture. Il couvre ainsi un très large spectre de la littérature policière, y compris un choix de bandes dessinées.

Ce passionné de romans noirs, qui les dévore à longueur d’années, s’octroie tout de même une pause de quelques semaines par an. L’été, il s’autorise donc la lecture d’autres genres littéraires. Pour lui, le polar est un style de roman réaliste, très évocateur de ce qui se passe dans la société. Son roman coup-de-cœur du mois est d’ailleurs basé sur un fait réel ; Rien ne se perd, de Cloé Medhi (Ed. Jigal), est une fiction inspirée d’une bavure policière, racontée par un jeune garçon de 11 ans. Cet ouvrage a particulièrement marqué le libraire, par son style d’écriture notamment mais également pour le thème choisi et la façon de l’aborder.

Un Petit Noir

Les Jeudis Noirs

Le café accueille en moyenne un événement par semaine, baptisé « les Jeudis Noirs ». Des rencontres d’auteurs, des remises de prix, des échanges autour d’un roman, d’une découverte, animent ainsi le lieu. Entre 20 et 40 auteurs par an viennent parler de leur univers. La prochaine rencontre aura lieu le 27 octobre sous forme d’une rencontre-dédicace avec Marie-Hélène Branciard, qui présentera #Jenaipasportéplainte, Ed. du Poutan, un livre militant sur le féminisme et ses différentes formes. C’est, comme souvent, la partie café qui permet de « rentabiliser le lieu ». Il propose ainsi un choix de boissons bio, de produits locaux – dont le café frais torréfié à Lyon – ainsi que quelques petites douceurs à grignoter.

Alors, même si ce n’est pas un jeudi, gravissez la montée de la Grande Côte et arrêtez-vous pour dénicher votre prochaine lecture et boire un petit noir !

www.unpetitnoir.fr

 

Print Friendly, PDF & Email
0 Commentaire
0

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.