L’Institut Lumière met le cap au sud

par Arlyo Team
0 Commentaire

Du 24 au 27 avril prochains, l’Institut Lumière accueillera le Festival Cinémas du Sud. Pendant trois jours, des films du Maghreb et du Moyen-Orient seront projetés, et des rencontres ont été organisées avec les différents réalisateurs.

Tunisie, Palestine ou encore Liban, cet événement est l’occasion de découvrir un cinéma très riche et pourtant trop peu exporté. Un cinéma fortement marqué par le climat politique actuel et par le Printemps arabe, qui a fait naitre une nouvelle génération de réalisateurs venant du Maghreb et du Moyen-Orient. Des cinéastes souvent engagés politiquement, souhaitant parler des problèmes que connaissent leurs pays et qui luttent aussi pour donner une voix aux populations oubliées. La plupart des films présentés durant le festival seront donc des œuvres portées sur la politique et le social.

Cette édition est organisée par Regard Sud, une galerie lyonnaise qui a pour but de développer les échanges entre la France et les pays arabes. Les séances seront présentées et animées par Abdellah Zerguine, le directeur artistique de Regard Sud, et Michel Amarger, journaliste et critique de cinéma.

cinemas-du-sud-2014

Programmation :

Jeudi 24 avril : SOIRÉE D’OUVERTURE

20 h – Projection de Rags and Tatters, en présence d’Ahmad Abdalla

Vendredi 25 avril :

19 h – Palestine Stereo

21 h – Blind Intersections, en présence de Lara Saba

Samedi 26 avril :

15 h – Une échelle pour Damas, en présence de Mohamad Malas

17 h 30 – Un homme d’honneur, en présence de Jean-Claude Codsi

20 h 30 – Zéro, en présence de Nour-Eddine Lakhmari

Dimanche 27 avril :

14 h 30 – La Preuve, en présence d’Amor Hakkar

16 h 45 – Asham, en présence de Maggie Morgan

19 h – AVANT-PREMIÈRE de Bastardo, en présence de Nejib Belkadhi

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.