Programmation 2016-2017 de la Maison de la Danse : nos coups de coeur

by Arlyo Team
0 comment

Mi-mai, ça y est, la saison est presque terminée ! Mais qui dit saison finie, dit bien sûr prochaine saison et donc nouvelle programmation ! Pour ceux qui n’avaient toujours pas remarqué, la Maison de la Danse a placardé les couloirs du métro d’affiches annonçant que la programmation 2016-2017 était enfin disponible. ArlyoMag vous éclaire et vous en dit d’avantage.

Une fois encore la Maison de la Danse nous surprend cette année avec une palette de spectacles aux styles différents et envoûtants. Plus de 40 spectacles sont au programme, alors si vous ne voulez pas finir fauchés à tous aller les voir, ArlyoMag vous propose une sélection de ses préférés.

Pour bien commencer la rentrée 2016, la Maison de la Danse vous propose de découvrir FLA.CO.MEN du 14 au 16 septembre. Israel Galván, chorégraphe internationalement reconnu, est le soliste danseur de ce spectacle. Il revisite le flamenco et vous emporte alors dans son univers. Accompagné d’Eloisa Cantón au violon ou au cor, de Caracafé à la guitare ou aux percussions et de Tomas de Perrate et David Lagos les chanteurs, la scène de la Maison de la Danse sera transformée en cabaret. Une technique hors du commun habite Galván et c’est en jouant avec cette dernière qu’il réussit à créer un spectacle joyeux, communicatif et atypique.

Du 28 au 30 septembre 2016, vous pourrez assister au TNP à Villeurbanne au nouveau spectacle Rules Of the Game, une première française, créé par le chorégraphe américain Jonah Bokaer. La musique originale de cette représentation de 1h30 a été signée par… Pharell Williams ! C’est la première fois de sa carrière que cet artiste livre une partition originale pour un spectacle chorégraphique. Mélangeant danse, vidéo et sculpture, Rules Of The Game accueillera sur scène 8 danseurs.

La rédac a aussi aimé Tutu de la compagnie Chicos Mambo, créé par Philippe Lafeuille. Cette représentation aura lieu du 22 au 27 novembre à la Maison de la Danse. Pour les grands comme les petits, les rires seront au rendez-vous. Cette compagnie de 6 danseurs revisite plusieurs genres de danse. En effet, différents plateaux seront dansés à leur manière, sans interdits quelconques. On reconnaîtra de la danse contemporaine, du tango mais aussi « Danse avec les stars » ou encore le fameux Haka des All Blacks. Le comique se retrouvera dans les gestes mais aussi dans les costumes très parodiés de Corinne Petitpierre. Du comique certes, mais de la technique et de la prouesse seront présents avant tout.

Crédits : La Maison de la Danse

Tutu Crédits : La Maison de la Danse

Continuons avec un spectacle signé Mourad Merzouki, il s’agit de Correria Agwa. Cette chorégraphie a pour thème principal l’eau. Les 10 danseurs sont tous brésiliens et originaire de favelas. Ils sont dotés d’un talent important ce qui explique comment Mourad Merzouki les a repérés en 2006 pendant la Biennale de la Danse à Lyon. Ils vous proposeront hip hop, capoeira, samba, musique électronique et bossa nova ce qui rendra un ensemble assez époustouflant. Mourad Merzouki présentera une autre chorégraphie du 18 au 21 décembre, nommée Pixel à la Maison de la Danse.

Nous avons repéré 6/7, qui sont deux chorégraphies distinctes, la première ayant 6 danseurs est décrite comme noir sur noir, la seconde en comptant 7 est décrite comme blanc sur blanc. La compagnie Tao Dance Theater a été créée par Tao Yé en 2008 à Pékin. Ils sont invités pour la première fois à Lyon du 23 au 25 mars. Renommée dans le monde entier, Tao Dance étudie la pureté et l’intensité du mouvement de la danse.

Crédits : la Maison de la Danse

6/7 Crédits : la Maison de la Danse

ArlyoMag a aussi aimé le ballet du grand théâtre de Genève qui présentera à la maison de la danse du 8 au 13 avril Tristan & Isolde : « Salut pour moi le monde ! ». Avec 22 danseurs, la chorégraphe Joëlle Bouvier a réussi à relever le défi de chorégraphier cette œuvre. Pendant 1h25, redécouvrez cette intrigue sous les musiques de l’opéra de Wagner.

Enfin, la maison de la danse accueillera le chorégraphe et danseur Sidi Larbi Cherkaoui pour sa pièce Fractus V. Avec lui, 4 autres danseurs, qui sont le Français Dimitri Jourde, l’Américain Johnny Lloyd, l’Espagnol Fabian Thomé et l’Allemand Patrick « Twoface » Seebacher, chacun ayant une nationalité différente donc sa propre perception de la danse et son style propre. Cette mixité est présente tout au long de la pièce et se retrouve aussi chez les musiciens qui accompagneront les danseurs en direct. Effectivement, le percussionniste et chanteur japonais Shogo Yoshii, le chanteur et musicien coréen Woojae Park et le joueur de sarod virtuose indien Soumik Datta seront présents sur scène. De tous ces croisements naîtra un spectacle aux richesses débordantes auquel vous pourrez assister du 16 au 19 mai 2017.

Crédits : La Maison de la Danse

Fractus V Crédits : La Maison de la Danse

C’était nos coups de coeur, mais si vous voulez en savoir encore plus, il est possible de retrouver le programme complet sur le site de la Maison de la Danse.

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.