Certains les zappent, d’autres y consacrent des émissions. Pépites d’imagination ? Aliénation moderne ? De grès ou de force, la publicité fait partie de notre quotidien. Elle est aussi l’occasion de mettre en avant ou de nous faire redécouvrir des titres géniaux. Et cela méritait bien une compilation. Avec la playlist d’Arlyo, vibrez en stéréo !

Ah, les réclames… Mais si, vous savez, c’est le mot qu’utilise votre tante Ariette pour parler de la publicité. Ou bien encore ce présentateur télé, qui veut se la jouer rétro-cool. Des personnes qui, à les entendre, ont connu l’âge d’or de la télévision.

Alors certes, leur tube cathodique n’était pas sclérosé par la télé-réalité. Mais l’on parle quand même d’un âge béni où les images en noir et blanc étaient plus tristes qu’un ciel de novembre au-dessus d’un cimetière, et où la seule chaîne disponible était contrôlée par le gouvernement. Le rêve, on vous dit.

Parce que le monde bouge

Les temps ont bien changé. La publicité a pris de plus en plus d’espace et a donné du travail aux Octaves Parango de tout poil. Parce qu’il en faut, de l’imagination, pour nous vendre un tas de choses dont on se passerait aisément. Pour trouver des slogans qui, des années après, seront toujours gravés au plus profond de votre cortex cérébral. Ceux-là même qui tiennent une place non négligeable dans Les Années, d’Annie Ernaux.

En fait, il y a fort à parier que sur votre lit de mort, atteint d’une terrible dégénérescence mentale (ce qu’on ne vous souhaite pas), vous soyez incapable de reconnaitre vos propres enfants, mais que le souvenir de Maurice qui ne cesse de dépasser les bornes des limites vous fasse toujours sourire…

Et vos envies prennent vie

La publicité, c’est aussi une manière d’associer aux images des notes de musique, une chanson, qui portera ces trente secondes de temps de cerveau disponible. À la rédac’, on vous a épargné la manipulation mercantile, pour ne garder que ces titres qu’on aime.

Sans plus attendre, découvrez ici notre sélection des meilleurs musiques de publicité :

Louise Prévost commence en nous proposant le Remix Musiques de Pub des French Fuse. « Ils s’appellent Jerry Manoukian et Benjamin Lasbleis, ils viennent d’Aix-en-Provence, et ils ont récemment fait le buzz sur les réseaux sociaux en mixant à la sauce électro des jingles publicitaires. Sous le nom de French Fuse, munis de bonnets, de lunettes de soleil et de leurs instruments, ils font de ces sons que nous connaissons par cœur une mélodieuse chanson. On adore. »

Yoann ramène en enfance certains d’entre nous avec Glorious d’Andreas Johnson. « Impossible, ou presque, de ne pas associer cette chanson au produit qu’elle défendît pendant des années sur nos écrans. Et c’est vrai qu’il en faut de l’énergie pour être un enfant… Bon, ce que la pub ne disait pas, c’est que l’huile de palme l’est vachement moins, par contre. En tout cas si l’on nourrit le désir que notre espèce se pérennise un tant soi peu. Mais c’est un autre débat. Reste la chanson, et les souvenirs. »

Violette ajoute (à une heure indécente de bouclage, mais on l’aime quand même) Her, des Five Minutes. « Je reste sure que ce titre n’aurait pas eu besoin d’Apple pour trouver le succès ! »

Des publicités pour s’évader

Manon à l’esprit en vacances et ça se sent ! « En écoutant cette chanson on s’imagine traversant un pays en camping-car avec notre bande d’amis, un mélange de feu de joie et d’aventures (je l’aurais bien vu aussi dans Into the Wild de Sean Penn). On a envie de capturer chaque petits moments, chaque coucher de soleil ou crépuscule. Je crois que Nikon a choisit la musique parfaite pour valoriser ses appareils photos. Gros coup de cœur pour Radical Face qui nous emporte dans son univers avec Welcome home. »

Louise Aurat invoque le grand, le très grand, Hans Zimmer et son God Yu Tekkem Laef Blong Me. « Composition du célébre Hans Zimmer et musique de la pub de GMF. Un très beau chant qui donne à notre vie des allures de film. »

David et Jonathan se demandaient : Est-ce que tu viens pour les vacances ? Le duo reformé (ou réformé, c’est selon), s’est associé pour proposer Where Did You Sleep That Night ? de Nirvana. Et notre chroniqueur cinéma d’expliquer ce changement de cap brutal : « En 1995, un peu tardivement, je découvre Nirvana grâce à cette publicité pour la marque Mars. Du coup, ça restera ma chanson préférée du groupe. »

Les petits nouveaux

La team commence à s’agrandir ! (D’ailleurs, vous pouvez toujours nous rejoindre). Et Arthur s’investit déjà dans sa future rubrique musique, en nous conseillant Sabali d’Amadou et Mariam. « Produit par Damon Albarn, leader charismatique du groupe Gorillaz, ce titre d’Amadou & Mariam accompagnait récemment le spot publicitaire de La Poste. Un coup de cœur personnel sur l’instrumentale. »

Avant de retrouver ses analyses théâtrales, Juliette clôt la playlist de cette semaine avec I like it like that. « Un petit tcha-tcha des familles qui fait plaisir pour shaker son booty l’été, par le maître portoricain du Boogaloo, Pete Rodriguez ! Orangina fait danser toute la savane sur ce son depuis plusieurs années. »

Sur ces titres hétéroclites, mais dans l’ensemble plutôt joyeux, la rédaction vous souhaite une bonne semaine, et vous donne rendez-vous vendredi prochain. Et n’oubliez pas : ArlyoMag, c’est le swag...*

(* pardon pour ça)

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.