L‘été est une période formidable (selon certains). Mais quels sont les ingrédients de base d’un été fabuleux ? Du soleil, de la chaleur, et de la couleur aussi : ciel bleu, sable blanc… Mais un été véritablement réussi ne serait rien, rien du tout, sans son classique : tube musical !

Comment reconnaître un bon tube de l’été ? Suivez notre guide en 5 points :

  1. Il faut que ce soit un tube. Le critère peut paraître un peu surfait, mais si personne n’a jamais entendu votre tube de l’été, il y a des chances que ce n’en soit pas un.

  2. Captain obvious, le retour : votre tube doit s’écouter l’été. Un tube de l’été qui sort en plein décembre, en général, ça s’appelle une chanson de Noël. Promis, vous y aurez droit aussi le moment venu.

  3. Un vrai tube de l’été se doit aussi de vous faire remuer le popotin, du rythme que diable !

  4. Autre élément indispensable, le marketing. Le tube de l’été est un produit commercial avant tout. Votre tube passe 47 fois par jour à la radio ? Vous êtes sur la bonne voie.

  5. Et enfin, votre tube de l’été doit se ranger, au choix, dans l’une de ces deux catégories : soit il sera oublié de la terre entière dans la nuit du 31 aout au 1er septembre, soit 30 ans plus tard, il continuera inlassablement de vous trotter dans la tête au moindre fredonnement.

Certains des titres de notre playlist ne répondent pas vraiment à ces critères, saurez-vous trouver lesquels ? // Accéder à la playlist //

Faille temporelle

Avant de décoller pour l’Espagne, Yoann tenait à rendre hommage au pays de ses ancêtres avec un des meilleurs titres du répertoire hispanique, Asereje, du groupe Las Ketchup : « Cette chanson est la définition même du « yaourt », d’ailleurs, c’est le principe de son refrain : pas de complexe donc, quand vous essayerez maladroitement de la chanter à tue-tête. Heureusement que vous pourrez vous rattraper sur la chorégraphie… ou pas. Bon, juste une dernière info histoire de tous nous achever : à votre avis, de quand date la chanson ? Allez-y, tentez le coup. Réponse… de 2002. Voilà, vous pouvez aller pleurer sur votre jeunesse envolée maintenant. »

Juliette en rajoute une couche avec Daddy Dj et son titre éponyme : « Retour à l’école primaire pour les 90’s kids ! Premières boums où les tubes se jouaient encore sur des cassettes… Laissez Daddy DJ vous emmener à la fête pour profiter de l’été. Dix ans après, nos boums ont bien changé ! »

Manon vient nous sauver en nous ramenant en 2016 dans sa DeLorean flambant neuve (Arlyo, ça paye bien) : « Parce que l’électro c’est la base pour passer un bon été. Alors je vous propose Animal de Fakear, une musique qu’on peut écouter en boucle avec un petit verre de Joy au soleil. Alors profitez c’est l’été !!! »

Monstres sacrés

Edmée est catégorique : « CE TRUC EST MYTHIQUE. Pour un été oriental et rigolo ! ». Mais de quoi peut-elle bien parler ? De Warni Warni, de Omar Souleyman, bien évidemment ! Qui n’avait pas deviné ?

Jonathan, qui visiblement se croit au PMU, propose un combiné : « Eté 1983. Moment mythique dans l’histoire de la musique. Les deux tubes de l’été sont Billie Jean de Michael Jackson et Sexual Healing de Marvin Gaye. Deux des plus grandes chansons de l’histoire. Du coup, je mets les deux tubes de cet été musical certainement inoubliable (je ne suis né qu’un an plus tard malheureusement). »

Inclassables

Claire-Maha a bien lu notre guide avant de proposer Burning Bridges, de Patrice : « Je ne peux pas m’empêcher d’avoir envie de bouger quand j’entends ce son ! C’est le propre du tube de l’été, non ?! ». Absolument ! On repère vite les bons élèves.

Louise Aurat enchaine avec Danza Saisonniers, du Palmashow. Un commentaire sur ton choix Louise ?

– « … » .

Merci Louise.

Et enfin, last but nos least, David (nous) achève avec Tellement je t’aime, de Faudel. « Je me demandais s’il était encore vivant… ». C’est du propre tiens.

Et vous, c’est quoi votre tube de l’été préféré ?

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.