Playlist #28 : Halloween

par Arlyo Team
0 Commentaire

Cette semaine, place aux citrouilles, vampires, sorcières et compagnie : puisque les rues de Lyon seront bientôt arpentées de créatures de nuit, l’Arlyoteam vous donne quelques idées noires … Pour agrémenter musicalement votre soirée d’Halloween !

Halloween

Avant tout, un peu d’histoire : Halloween, fête païenne celte, existe depuis plusieurs siècles, mais s’est vue popularisée à partir des années 1920 aux États-Unis, notamment grâce aux Jack-o’-lanterns, les fameuses citrouilles aux sourires carnassiers. Aujourd’hui, la fête est plus populaire en Irlande, Écosse et Grande-Bretagne qu’elle ne l’est en France, et malgré tout : il suffit de sortir dans les rues de Lyon le 31 au soir pour constater que la tradition perdure, l’imaginaire étant largement relayé dans la culture populaire.

Vampires, loups-garous, sorcières, squelettes, joker, fantômes, univers du manga ou du cinéma, les Lyonnais nous surprennent un peu plus chaque année. Et s’ils ne sonnent pas à votre porte en chuchotant « Trick or treat ! », c’est qu’ils sont trop occupés à exhiber leurs déguisements dans les nombreux bars décorés pour l’occasion.

Histoire d’agrémenter vos deux heures nécessaires pour votre maquillage, ou de débuter votre soirée bonbons / films d’horreur, Arlyo est ravi de vous proposer une playlist… des plus sanglantes !

// Écoutez notre playlist sur notre chaîne Youtube ou directement à la fin de l’article ! //

Du traditionnel à l’improbable

Pour commencer en beauté, comment oublier la BO de L’étrange Noël de Monsieur Jack, dans sa version originale (composition de Danny Elfman) comme dans celle de Monsieur Marilyn Manson avec This is Halloween ? Comme le résume Philippe, « Le trio Elfman, Burton et Selick ont signé une œuvre totalement ancrée dans l’esprit d’Halloween, mais aussi de Noël ! » En effet, ce film d’animation a bercé nos plus jolis cauchemars d’enfants et agrémenté nos fantasmes d’adultes autour de l’imaginaire d’Halloween, le tout sauvagement réinterprété dans une version plus rock chez Manson, tout aussi jouissive … Obligatoire si vous prévoyez une soirée DVD !

Vous voulez quelque chose de plus … inquiétant ? Lucie a la solution : avec le très badant Knight Night de Salem, un son et un clip à vous faire croire aux fantômes, comme l’explique Lucie : « on dirait que des sataniques fans de cinéma se sont réunis pour créer ce titre, qui ressemble presque à une incantation que l’on psalmodierait à minuit : heure du crime … » Celui-ci, vous l’aurez compris, ce sera pour le côté rituel et insaisissable d’Halloween ! Petit plongeon dans les années 80 ? Sortez vos maquillages les plus outranciers. Avec l’étonnant Spellbound de Siouxsie and The Banshees, Siobann nous montre une autre facette d’Halloween : en tant que fête des morts, elle doit nous faire danser, « parce que la New-Wave restera un Halloween perpétuel et parce que les surrimpressions du clips, quoique kitchy, sont à l’image de ce qu’est la fête des morts à mes yeux » Tout est dit …

Quelque chose de plus … traditionnel ? Camille s’en charge, avec la BO de Buffy the Vampire Slayer, composition de Nerf Herder, « parce qu’à chaque Halloween je rêve de me transformer en Buffy – cheveux blonds et talons aiguilles compris », le tout pour, bien évidemment, « pieuter un vampire ! » Si ça en inspire parmi vous, les rues de lundi soir en seront remplies…

Et puis, bien sûr, remerciements à Louise qui nous rappelle qu’on ne peut passer un Halloween digne de ce nom sans le mythique Thriller de Michael Jackson et ses effrayants zombies. Enchaînement plutôt subtil avec Manon qui nous propose le « hip hop ténébreux » de La fine équipe en featuring avec ASM et leur démoniaque titre Gremlins. Comme quoi, des décennies plus tard, l’imaginaire d’Halloween fait foisonner les genres musicaux et les clips aux univers aussi sombres que jouissifs… Attention tout de même, à ne pas trop vous laisser entraîner par le flow : vous pourriez rencontrer des créatures peu clémentes…

De Disney à Kenny West

Il n’y a pas que pour les déguisements que les Lyonnais sont doués. L’Arlyotem a décidément été très inspirée par la fête des morts : Yoann nous propose même le Prologue de La Belle et la Bête de Disney – composition d’Allan Menken – parce que « aucune notes de musique ne me fait plus flipper au monde ». On admire ton courage face à un Disney Yoann ! Encore une inspiration cinématographique, proposée cette fois par Guillaume, avec l’ouverture du célèbre Shining de Kubrick, The Shining Main Title de Wendy Carlos et Rachel Elkind. Guillaume nous propose même de nous imaginer « traversant un cimetière sous la neige » avec ce titre dans les oreilles… Il est vrai qu’aux toutes premières notes déjà, nous revoyons clairement le couloir ensanglanté ou le sinistre labyrinthe…

Vous préférez le côté glauque, voire gênant ? C’est Raphaël qui s’en charge cette semaine : Schlaflied de Die Ärzte, LE titre badant de la semaine, car pour Raphaël, « quoi de mieux pour Halloween qu’une mélodie de berceuse« . Le groupe allemande « produit une chanson plein d’humour » mais … « Vérifiez toujours sous votre lit » ! Et pour continuer sur la lancée glauque, Juliette enchaîne avec le titre Auf m’Friedhof de Nina Hagen, aux sonorités assez flippantes, qui terrorisaient Juliette lorsqu’elle était petite. « L’histoire d’un petit vampire », parfait pour notre thème … « Et puis, Nina Hagen quoi ».

Enfin, David et son choix audacieux, Monsterr de Kenny West, Jay-Z et Nicki Minaj : le trio de rappeurs s’allie dans un clip aux allures de film d’horreur sexy et sanglant, entre évocations SM et univers d’Halloween … Celui-ci, ce sera pour après minuit, lorsque toutes les créatures finiront pas se déhancher ensemble sur la piste, jusqu’à en faire couler leur maquillage…

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.