Playlist #36 – Encore un peu de Noël…

by Yoann Clayeux
0 comment

Surprise ! Eh oui, la rédaction vous avait déjà concocté une playlist de Noël la semaine dernière, mais comme on n’est jamais rassasié de cette merveilleuse ambiance (jamais, vous dis-je), on repart pour un second tour à bord du traineau de ce bon vieux Santa.

Noël

Depuis 2 mois, votre télé est envahie de téléfilms aux génériques tintinnabulant, submergés de neige (même en Californie), et de bons sentiments. Des téléfilms mièvres entrecoupés de publicités vantant des jouets en pagaille. Les mêmes jouets qui hantent les pages de ces magazines colorés, livrés chaque année de plus en plus tôt dans votre boite aux lettres. Mais ça y est, c’est bientôt fini : votre calendrier de l’avent n’aura bientôt plus aucune fenêtre scellée, car ce week-end, c’est Noël.

Je dois vous faire une confidence : j’adore ça. TOUT ça. Au point d’user de mon pouvoir dictatorial de Rédacteur en chef pour m’octroyer une playlist à moi tout seul. Pas n’importe laquelle. La parfaite playlist de Noël. Peaufinée sans relâche depuis de longues années, été comme hiver, en farfouillant dans les bas-fonds d’internet et les brocantes aux étals de disques à la provenance douteuse. Parce que Petit Papa Noël de Tino Rossi n’est plus une référence depuis les années 50, je vous propose une playlist de tous les genres et de tous les styles, du reggae au métal, de l’Amérique de Bob Dylan jusqu’aux Philippines.

// Accédez sans tarder à la meilleure playlist de Noël de tous les temps //

On commence par un peu de funk avec Cee Lo Green, un rappeur américain dont tout le monde connait le titre « Crazy ». Il se fait un peu plus didactique dans What’s Christmas Means to me. Et pour vous, que représente Noël ?

En 1988, They Might be Giant nous offraient l’un des titres les plus loufoques de la période avec leur Santa’s Beard. Bientôt trente ans, et toujours incontournable.

Bien plus récemment, les Pentatonix reprenaient le célèbre Little Drummer Boy a cappella ; l’art de remettre les plus célèbres mélodies de Noël au goût du jour.

Prix Nobel, sadisme et Miel Pops

Véritable institution de l’autre côté de l’Atlantique, tous les artistes se plient à la tradition des albums de Noël. Même le monumental et accessoirement prix Nobel de Littérature, Bob Dylan, s’y est collé, avec son quelque peu surprenant It Must Be Santa.

On enchaîne avec Ding Dong Merrily On High, une jolie ballade du groupe de rock médiéval Blackmore’s Night. De quoi se transporter à peu de frais à une autre époque, celle où les bougies n’étaient pas juste là pour la déco.

Dans le genre loufoque, Sufjans Stevens place en général la barre assez haut. Ses chansons de Noël ne dérogent pas à la règle, et l’humour noir de Did I make you cry on christmas day ? (Well, you deserved it) est un must.

Changement d’univers avec un I Wish you a merry christmas… version reggae, que l’on doit à la collaboration entre Jacob Miller et Ray I. Oui, c’est entraînant ; non, même en forme de sapins trop mignons, ne filez pas de space cakes à mémé.

Winter dreams, de Kelly Clarkson, est ce qui se rapproche le plus dans cette playlist de ce qu’on pourrait attendre d’une chanson de Noël pop-mielleuse (rien à voir avec les céréales). Mais il en faut pour conserver l’équilibre de l’univers, vous savez. À noter que son album de Noël « Wrapped in Red » a ça d’intéressant que les chansons ne sont pas des reprises. Et faire quelque chose d’original avec les clichés de Noël, c’est quand même pas évident…

Violon, Métal et Noël aux Philippines

Lindsey Stirling passera nous voir à la Halle Tony Garnier en Mars, en attendant, son Celtic Carol revisite Noël à la sauce celtique. Une pause instrumentale bienvenue avant…

Un deuxième « Wish you a merry christmas » décidément le titre de Noël le plus repris – cette fois dans une version un peu plus… hard, renommé pour l’occasion We wish you a metal Xmas and a headbanging new year. De quoi vous réveiller avant le fromage.

En 6 interminables saisons dont la qualité n’a cessé de creuser la couche terrestre, Glee a quand même réussi à sortir quelques chansons écoutables. Et parmi celle-ci, certaines sont des titres originaux créés spécialement pour le show, à l’instar de Christmas eve with you. Allez, tous en chœur : ♫ Let it snow, let it snow, let it snow, don’t care it’s cold outside !

Roh ça va hein, si on peut même plus s’égarer pour Noël… En parlant d’égarement, je devais à tout prix partager avec le monde cette découverte qui nous vient de l’océan Indien, des Philippines plus précisément. Ne me demandez pas comment j’ai mis la main dessus, c’est une longue histoire. Bref, même si on comprend que dalle aux paroles, le produit (mot que j’utilise à dessein) est juste parfait. Ce qu’il faut de clochettes, ce qu’il faut de chants croisés, et un final avec un chœur d’enfants, ce Bro, Ikaw ang Star ng Pasko est LA chanson de Noël par excellence. Vive les Philippines.

Et n’oubliez pas : le 26 décembre, vous n’aurez jamais été aussi proches du Noël prochain…

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.