Regard Sud galerie : Mission photographique, France(s) territoire liquide

by Arlyo Team
0 comment

Arlyo était présent au vernissage de l’exposition photographique « France(s) territoire liquide » qui a débuté le 12 mai dans plusieurs endroits de la ville. Un projet artistique gargantuesque qui donne l’occasion de redécouvrir les lieux d’expositions lyonnais. Focus sur Regard Sud galerie et les travaux qui y sont en ce moment exposés.

L’exposition photographique France(s) territoire liquide est le fruit d’une recherche collective débutée en 2011. 43 photographes dévoilent leur vision du territoire français, parfois en faisant appel à leur imaginaire. Les travaux présentés donnent à voir une France plurielle et singulière, à la fois subjective et universelle. En effet, il s’agit bien de la France telle qu’elle est vue par ces artistes. Pourtant, il existe autant de façons de regarder ces photos que de façons de concevoir le territoire français. Ces photos évoquent toutes quelque chose en chacun de nous : un souvenir, un paysage familier ou bien l’inconnu car au fond, personne ne peut véritablement prétendre connaître l’étendue du territoire. « Liquide », qualifier ainsi le territoire c’est insister sur le changement, la fluidité du paysage, la porosité des frontières. La France : un territoire parmi tant d’autres.


Regard Sud galerie est située au 1/3 rue des Pierres Plantées dans le premier arrondissement de Lyon. Créée en 2000, elle est la seule galerie lyonnaise qui privilégie le travail artistique d’artistes du Maghreb et du Moyen-Orient, mais qui reste également ouverte pour des réalisations venant d’autres horizons. C’est un espace d’échange et de dialogue qui propose un autre regard sur les pays arabes, loin des clichés et moins réducteur que celui présent dans l’espace médiatique. Car l’art, indépendamment de toute origine, touche la sensibilité de chacun. Cette galerie organise environ cinq expositions par an, toutes les formes artistiques sont conviées mais la photographie est particulièrement appréciée. Pour Abdellah Zerguine, directeur artistique, la dimension universelle des photographies exposées à Regard Sud galerie du projet France(s) territoire liquide s’accorde avec la logique artistique de la galerie c’est-à-dire l’ouverture sur le monde et le mélange des cultures.


Premier artiste, Fred Delangle : Paris-Delhi. Ses photographies nous plongent dans un Paris coloré et multiculturel. La grisaille s’empourpre, les signes hindi dansent sur les façades des buildings. Le travail de l’artiste est à la frontière de la peinture et de la photographie, du réel et de l’imaginaire. Fred Delangle a pris une série de photos de la capitale en noir et blanc, pour ensuite demander à des peintres indiens d’y ajouter une touche colorée. Les détails fourmillent, un nouveau visage de Paris s’offre à nous. Deux visions fusionnent pour faire de Paris une ville de son temps : une capitale où le monde entier se retrouve.

Fred Delangle, Paris-Delhi.

Aude Sirvain, Mon bord de mer. Autre lieu, de Lorient à Vannes en Bretagne. Ses photos ont des allures de rêves, de « vibrations ». Le résultat final est une superposition de plusieurs images. Dans la vidéo qui explique sa démarche, Aude Sirvain parle de difficultés à « conserver ce qui appartient au passé ». De nouveau, nous sommes confrontés au temps qui passe, au territoire qui se transforme et qui nous échappe peu à peu. « J’arrive trop tard » dit-elle.

Aude Sirvain

Nous restons en bord de mer avec les photos de Patrick Messina : Courte échelle, série réalisée sur la presqu’île de Rhuys dans le Morbihan. Ses photographies ont une dimension autobiographique, ses deux enfants sont quasiment présents sur tous les clichés. Pourtant, ils sont à peine visibles, deux petits points parcourant l’étendue des paysages. Quels regards posent-ils sur la France ? Elle semble n’être encore pour eux qu’un immense terrain de jeux. Le travail du photographe a des allures de souvenirs de vacances. Et ces espaces désertiques, où les couleurs pâles dominent, dégagent une certaine tristesse.

Patrick Messina



Ci-dessous, la carte des lieux concernés par l’exposition France(s) territoire liquide : la Galerie Le Réverbère, Archipel Centre De Culture Urbaine, le Bleu du Ciel, la Bibliothèque Municipale du Ier, la Galerie Regard Sud, l’Abat-Jour, la MAPRAA. Prenez garde, l’exposition se termine parfois à une date différente selon les lieux !

Carte


Crédit photo de couverture : Yann de Fareins. 30 limites. Les frontières du département du Gard.

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.