1795598_651034261609210_432147625_n

Jeune artiste autodidacte, Aské a appris seul à développer sa technique et à maîtriser son art. Sensible au dessin depuis qu’il est enfant, il découvre le graffiti dans les années 2000 en feuilletant les pages du magazine Radikal et en se promenant à Lyon, ville dans laquelle il travaille aujourd’hui essentiellement. Après une année de mise à niveau en Arts appliqués, il se rend à l’évidence : aucune école ne peut le former à sa passion. Il décide alors de devenir artiste indépendant, réalisant des commandes pour des professionnels comme pour des particuliers.

1488813_626256344087002_1035942183_n

Aské n’aime pas se cantonner à un style bien défini, il est touche-à-tout. En abordant un large panel d’univers et en utilisant des supports différents (il affectionne également la peinture sur toile et sur verre), il prouve sa grande technique et sa capacité à se diversifier et à s’adapter, ce qui est en soi une réelle force pour un artiste (il est en plus d’une grande humilité). Il avoue tout de même encore chercher sa « patte », c’est pourquoi il ne s’impose pour le moment aucune limite. La ligne conductrice pour chacune de ses œuvres reste néanmoins la recherche du volume, le relief et les jeux d’ombres et de matières.

Bien que sa préférence aille à la liberté que lui offre le graffiti d’extérieur, il a été amené à réaliser de nombreuses peintures en intérieur pour des particuliers (comme celle ci-dessous). Il m’expliquait qu’il mettait en moyenne une journée pour peindre le mur d’une chambre, et plusieurs jours pour une fresque en extérieur. La qualité essentielle que doit mobiliser un graffeur est par conséquent la PATIENCE !

75848_645118512200785_49241382_n

Son talent n’est donc pas à prouver, et il a d’autant plus de mérite qu’il met un point d’honneur à faire toutes ses créations à main levée. Il passe bien évidemment par la recherche papier, mais une fois sur le mur, il bannit le rétroprojecteur et toute autre technique allant à l’encontre du challenge qu’il s’est lancé.

Fort de toutes ses expériences et de sa connaissance parfaite du graffiti, il travaille actuellement avec plusieurs MJC et enseigne à de jeunes adolescents les bases d’un art qui le passionne depuis maintenant presque quinze ans.

Si vous souhaitez en découvrir davantage sur le travail d’Aské, vous pouvez vous rendre sur sa page Facebook. De plus, vous pourrez le rencontrer ce jeudi 26 juin lors d’une soirée street art organisée par Arlyo, où il réalisera sous vos yeux une fresque spécialement créée pour la soirée ! Toutes les informations vous sont données sur la page de l’événement. On vous attend nombreux !

1510725_651034288275874_1896449730_n

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.