Lindie folk n’est autre qu’un style musical apparu dans les années 90 aux États-Unis, mêlant les mélodies du rock indépendant aux sons acoustiques de la musique folk contemporaine. C’est ce que nous propose joliment le groupe The Clarks Project en toute originalité,  nous emmenant dans un voyage à la fois nostalgique, chaleureux et enthousiaste.

‘’ Un groupe qui se connait bien et qui se comprend a toutes les chances de bien avancer. ‘’

Ce jeune groupe  lyonnais est composé de quatre membres : Xavier et Vincent au chant et à la guitare, Judi à la batterie et Nicolas à la basse. Le début du projet commence à prendre forme lors de la rencontre entre les deux guitaristes. Passant leur jeunesse universitaire ensemble et partageant leur passion commune pour la musique, ils commencent simplement par jouer dans les rues de leur quartier, la Croix-Rousse à Lyon, par simple plaisir ; s’ensuivent alors de petits concerts dans la région Rhône-Alpes. Cela a pris de l’ampleur au moment où ils ont décidé de composer ensemble et de démarrer leur premier EP acoustique indie folk « I Became a Man » en 2013. Cette  chanson en touche plus d’un, car elle s’adresse aux jeunes garçons et au parcours qu’ils doivent entreprendre avant de devenir un homme, particulièrement le parcours sentimental et les relations compliquées avec les jeunes filles. L’un d’eux est parti en voyage durant un an, ce qui a ralenti le projet, mais a donné de nouvelles inspirations, ressources et idées au groupe. Deux ans plus tard, ils ont repris le projet en cours. À la recherche d’évolution, ils laissent place à l’intégration de deux nouveaux membres, Nicolas à la basse et Judi à la batterie, début 2015.

  • Quels sont vos objectifs en tant que musiciens et groupe ? 

Le projet à quatre est tout neuf puisqu’il a tout juste un an. L’objectif est donc de continuer d’apprendre à se connaître tant sur le plan de la musique que personnel. Un groupe qui se connaît bien et qui se comprend à toutes les chances de bien avancer. Évidemment, en parallèle, la phase d’écriture et de compositions se poursuit. Nous souhaiterions pouvoir accéder à des scènes plus importantes comme des festivals ou des premières parties par exemple et ainsi nous faire franchir un nouveau cap, toujours dans cette optique d’acquérir de l’expérience. Nous avons déjà commencé cette année mais l’un de nos objectifs est aussi de renforcer l’esprit de groupe en s’entourant le plus régulièrement possible d’une équipe technique (son, lumière, coaching).

  • Aimez-vous jouer sur les scènes de Lyon ?

Pour notre première année en tant que groupe on peut dire que nous avons été chanceux, puisque nous avons pu jouer dans des endroits formidables. Lyon a été particulièrement bienveillante avec nous et nous a fait confiance, que ce soit les responsables des salles ou le public. Leur retour et soutien ont toujours été très chaleureux à notre égard.

  • Quels sont vos projets ?

Continuer à enchainer les concerts et radios, et engranger de l’expérience. Nous faisons partie des finalistes du dispositif Miz’ampli qui a pour vocation l’accompagnement artistique de groupes émergents en Drome-Ardèche. Nous avons également l’intention de faire des résidences et captations filmées. Et l’objectif principal pour cette année 2016 est l’enregistrement d’un EP.

Ces membres soudés et pleins d’idées sont particulièrement touchants par leur désir d’authenticité à travers leur musique et cette sensibilité qu’ils nous font ressentir en composant de très beaux textes et mélodies qu’ils disent « venir du coeur ». Red Hot Chilli Peppers, Bob Dylan, Radiohead, Bon Iver, Ben Howard ou bien encore The Lumineers : ils ont chacun de bien différentes influences musicales, ce qui nous laisse le plaisir de distinguer leur propre identité et une originalité qui ne laisse pas indifférent.

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.