C’est l’un des jeux attendus de pied ferme cette année. The Crew sera une exclusivité PC et consoles next-gen, mais l’ambition assez démesurée du projet semble légitimer ce choix. Prévu pour juin 2014 et développé par Ivory Tower, studio créé à Lyon en 2007, il propose un concept de jeu de course de voitures avec pour terrain d’aventure les États-Unis, ni plus ni moins. Ubisoft, flairant un coup, a signé une exclusivité avec le studio lyonnais pour promouvoir le titre. Ont-ils eu le nez creux ?

La ligne directrice est pourtant assez classique pour un jeu de course : dans un style résolument arcade, les différentes missions permettront en effet de disputer des courses, ou tout simplement de détruire les autres joueurs (missions Takedown), dans un monde ouvert (et persistant ?).  Niveau graphisme, les différentes démos de gameplay laissent voir des effets de lumière impeccables et une profondeur d’affichage forcément respectable, nouvelle génération oblige. Les décors, qu’ils soient urbains ou ruraux, sont assez beaux, bien que moyennement interactifs. Les villes présentées semblent en tout cas avoir été très soignées, et chacune bénéficie d’une atmosphère qui lui est propre. Reste à savoir si l’intégralité de la map profitera du même soin.

ss-THECREW_screenshot_MiamiBeach_nologo_E3_130610_415pm_100532

Car c’est là, l’épine dorsale du projet. Pour faire clair, les développeurs de The Crew entendent proposer un jeu de course essentiellement multijoueur dans un monde ouvert de quelque 5 000 km2. Cela implique immédiatement des doutes, car taille de la map ne rime pas nécessairement avec qualité et variété. D’autant plus que les développeurs promettent une navigation d’un point à un autre, mais également la téléportation en temps réel, sans temps de chargement. Le côté RPG, passage quasi obligé aujourd’hui, a l’air très travaillé : la customisation des véhicules vous permettra de modifier le moindre détail du moteur ou de la carrosserie de votre voiture, mélangeant même les pièces d’un modèle et d’une marque à l’autre.

 Pour l’instant, The Crew retient l’attention et se présente comme l’un des titres à suivre pour cette année 2014, encore pauvre en innovations. L’idée de traverser les États-Unis en long et en large aux côtés d’amis (voire en solitaire) est très alléchante, d’autant que les nombreux défis proposés vont certainement assurer une belle durée de vie au jeu. Mais il existe de nombreux écueils dont on ne sait pas si Ivory Tower saura les éviter : qualité de la conduite, fluidité en multijoueur, ou tout bonnement véritable intérêt du jeu sur le long terme. Beaucoup de points restent à éclaircir et de potentiel à confirmer. Pour en avoir le cœur net, rendez-vous le 3 juin.

 

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.