Top 20 des meilleurs films de Noël (partie 1)

par Jonathan Placide

Réaliser un top des meilleurs films de Noël est une tâche on ne peut plus ardue. Parce qu’au final, qu’est-ce qu’un film de Noël véritablement ? Doit-on mettre tous les films se déroulant à Noël dans le même classement ou non ? J’ai donc décidé de faire trois classements en un seul en me servant du code couleur.

Ainsi, les films dont le titre est écrit en noir sont les « vrais films de Noël » à savoir ceux que vous pouvez regarder en famille avec des enfants, et dont l’esprit ne pervertit en rien celui de la fête. Ensuite, il y a les films dont le titre est écrit en bleu. Ceux-ci restent des « feel-good movie » dont l’intrigue se passe à Noël, mais dont certains thèmes peuvent néanmoins déranger les enfants. Enfin, il y a les films dont le titre est écrit en rouge qui, eux, sont des films pour adultes ou pour public averti.

Je rappelle encore une fois que ce top est entièrement subjectif et qu’il peut être révisé par la suite, s’il y figure un oubli de ma part ou si un film de Noël qui mérite sa place ici venait à sortir. Quant aux autres films qui n’y sont pas, c’est avant tout parce que, selon ma propre subjectivité, il n’y ont pas leur place (ex : Le père noël est une ordure, Le Grinch, Harold et Kumar fêtent Noël, Le Noël des Muppets, Maman j’ai raté l’avion… seraient présent s’il s’agissait d’un Top 30)

20-Family Man (2000) de Brett Ratner
01
On commence ce top par un film honteux et totalement indéfendable d’un des pires cinéastes existants. Donc, je ne défends pas ce film du tout qui, sur le principe, est un quasi-plagiat de La Vie Est Belle de Frank Capra. Mais, j’avoue l’aimer. Les thèmes me touchent particulièrement, et pourront donc en toucher d’autres. C’est pourquoi il figure ici.

19-Bad Santa (2003) de Terry Zwigoff
02
« Hey, tu savais qu’il existait un film avec un père Noël alcoolique et qui dit des gros mots ? » Le film existe effectivement, et s’il est fun et formidablement interprété par Billy Bob Thornton, il ne va jamais au bout de son concept et finit malheureusement par retomber à plat. Mais juste pour le principe, il se devait d’être dans ce top.

18-Au revoir à jamais (1996) de Renny Harlin – The Long Kiss Goodnight
03bis


Comme tous les films écrits par Shane Black, celui-ci est d’une coolitude absolue, on y voit une menagère découvrir qu’elle est agent secret. Le scénario est donc excellent, et les acteurs aussi (Geena Davis, Samuel L.Jackson, Brian Cox), mais la réalisation faiblarde de Renny Harlin empêche le film de rentrer au panthéon des meilleurs films d’action des 90’s et le rend de plus en plus daté.
03

17-SOS Fantômes 2 (1989) de Ivan Reitman – Ghostbusters 2
04
S’il n’égale clairement pas le premier, ce second volet ne démérite pas pour autant, et fut l’occasion de traumatismes chez pas mal d’enfants de l’époque qui ne s’attendaient pas à le voir utiliser une telle imagerie de film d’horreur (le portrait de Vigo des Carpates, la rivière de « slime »…)
04bis

16-Le Pôle Express (2004) de Robert Zemeckis – The Polar Express

05
Ce film est la plus grosse révolution technologique de l’histoire du cinéma, et pourtant, il reste méconnu. Il s’agit du premier long-métrage en performance capture de l’histoire. La performance capture consiste, pour résumer, à tourner avec des acteurs, sans pour autant avoir besoin d’une caméra. La performance du comédien est digitalisée par le biais de capteurs, puis son jeu est enregistré dans des ordinateurs. Le système de production en devient donc, pour la première fois dans l’histoire du 7ème art, totalement chamboulé, puisque les angles de caméra, et toute la partie « production » du film peuvent désormais se décider au montage, et non en amont. Les possibilités offertes ici en deviennent infinie, comme le prouve d’ailleurs Tom Hanks, l’acteur principal qui joue pas moins de six rôles aux physiques totalement différents (dont un jeune garçon de 6 ans). Si le film, montrant un jeune garçon doutant de l’existence du Père Noël monter dans un train en direction du pôle Nord, n’est pas le plus réussi de Zemeckis (Retour Vers Le Futur, Forrest Gump, Beowulf…), il reste un très joli conte à voir et à revoir en famille, et en 3D si possible.

15-Un fauteuil pour deux (1983) de John Landis – Trading Places
06
La réunion de deux génies du Saturday Night Live, à savoir Eddie Murphy et Dan Ankroyd n’a pas créé les fous rires attendus. Plutôt comédie douce-amère et réflexion sur le pouvoir et l’argent que film potache, le long-métrage de John Landis, aussi connu pour avoir montré la poitrine de Jamie Lee Curtis, reste pourtant intéressant. Le jeu des comédiens y est pour beaucoup.
06bis

14-Miracle sur la 34ème rue (1994) de Les Mayfield – Miracle on 34th Street

08

Dans ce film produit par John Hughes où un homme prétendant être le Père Noël est interné avant d’être défendu par un avocat, c’est toute la magie de la fête que nous retrouvons, ainsi que notre âme d’enfant. Si aujourd’hui, c’est surtout le remake sorti en 1994 qui est connu, il ne faut pas oublier la version de 1947, à laquelle il est très fidèle, mais il faut aussi l’avouer, légèrement supérieur. Bien qu’anecdotique, la réalisation fait son travail correctement, dans le remake comme l’original. Et Richard Attenborough (Jurassic Park) est exceptionnel dans le rôle du « possible » père noël.

13-Black Christmas (1974) de Bob Clark
07
Si les fans d’épouvante n’oublieront pas l’exceptionnel épisode Nuit de Noël Pour Femme Adultère réalisé par Robert Zemeckis dans la série Les Contes De La Crypte, il faut bien avouer qu’au cinéma, nous n’avons que rarement été gâté par les films d’horreur sur Noël (36 15 Père Noël ; Douce Nuit, Sanglante Nuit). Pourtant, il est un chef d’œuvre réalisé par Bob Clark en 1974 qui s’est même permis d’inventer un sous-genre cinématographique à lui tout seul, à savoir le slasher (historiquement, et subjectivement, on peut également attribuer son invention à 6 femmes pour l’assassin de Mario Bava ou Halloween de John Carpenter, tout dépend les codes sur lesquels on se repose). On y suit des jeunes femmes passant la veille de Noël ensemble qui sont persécutées par un sadique qui les appelle au téléphone, et qui vont bientôt se rendre compte que les appels en question sont passés de l’intérieur de la maison. Ambiance pesante et glauque, idées de mises en scènes géniales (caméra subjective pour les meurtres), le film aura également droit à un remake sympathique en 2006 par Glen Morgan (X-Files). 

12-Père Noël Origines (2010) de Jalmari Helander – Rare Exports : A Christmas Tale
09
Ce film franco-norvégien-suédois-finlandais sorti en 2010 est peu connu, alors qu’il s’agit d’un véritable chef d’œuvre. Même s’il fut vendu comme un film d’horreur à sa sortie, il n’en est absolument rien. On retrouve en effet ici le ton cher aux productions Amblin / Spielberg des années 80 où un enfant est seul face à des évènements surnaturels. En l’occurrence, la découverte en Finlande du tombeau du père Noël duquel sort un vieil homme qui serait à l’origine de la légende actuel. De l’humour, de l’aventure, de la gravité, un ton solennel, une imagerie inventive et un sens de l’épique assez rare : un film à découvrir d’urgence !

11-Kiss Kiss Bang Bang (2005) de Shane Black
10
Fraîchement sorti de désintox, ce film marque le grand retour de Robert Downey Jr au cinéma, bien avant les Iron Man. Un retour sur les chapeaux de roue, puisqu’il marque aussi celui d’un des plus grands scénariste d’Hollywood, à savoir Shane Black. Détournant les codes du polar et du buddy movie (genre qu’il a lui-même inventé), le film est hilarant de bout en bout et constamment surprenant. A voir et à revoir !
10bis

La deuxième partie de ce top se trouve ici… 

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

1 Commentaire

Adriana 27/02/2017 - 13:32

Et je vraiment aimé le film « Le Secret de la fleur de Noël » ( https://vfstream.co/6329-le-secret-de-la-fleur-de-nol-2015.html ). Je recommande!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.