Ceci est un Top 25 purement subjectifs des plus beaux monstres du cinéma

Attention, les Kaijus (monstres géants) sont totalement exclus, et seront sûrement les stars d’un prochain Top. Les zombies, les poupées et les personnes au visage déformées sont exclus également

25-E.T

25

On commence doucement ce top avec les monstres mignons tout pleins. C’est ainsi que nous retrouvons E.T l’extra-terrestre du film éponyme de Steven Spielberg, sorti en 1982. Son concepteur, Carlo Rambaldi, avoue s’être inspiré des visages d’Albert Einstein, Carl Sandburg et celui de son chat pour la créature.

 

 

 

 

 

24-Sully

24

Sulli, ou Sully dans la version américaine, Jacques Sullivan de son vrai nom est la terreur d’élite des habitants de Monstropolis. Sa première apparition a lieu dans Monstres & Cie de Pete Doctor, produit par les studios Pixar en 2001.

 

 

 

 

 

23-Gizmo

23

Mais qu’il est mignon ! Gizmo est de la race des mogwais. Le mogwai est dans la tradition chinoise, une espèce de lutin aux pouvoirs surnaturels qu’il utilise pour faire du tort aux humains. Lorsqu’il apparaît dans le film Gremlins de Joe Dante en 1984, c’est un animal innofensif sur lequel il ne faut pas verser d’eau et encore moins le nourrir après minuit, sous peine de le voir se transformer en gremlins. Sa création tout en animatronique est dûe à Chris Walas.

 

 

 

 

 

 

22-Piranha

22bis

Wallpaper Market

Wallpaper Market

Autre film de Joe Dante et autre monstre iconique : le piranha du film éponyme de 1978 et celui de son pseudo-remake par Alexandre Aja  en  2010 sont chacun impressionant à leur façon. A moins que ce ne soit le concept même qui ne le soit ?

 

 

 

 

21-Predator

21

Le Predator est apparu en 1987 dans le film de John McTiernan du même nom, à l’époque, il fera surtout figure de déception. Mais cette créature mi-rasta, mi-mangouste fera son petit bonhomme de chemin avec le temps, et ses apparitions dans divers films, jeux vidéos ou encore comics lui permettront de gagner sa place en tant que l’un des monstres les plus connus du septième art. Ce que l’on sait moins, c’est que si ce monstre reste une création de Stan Winston, c’est pourtant James Cameron qui lui suggéra l’idée des mandibules lors de son voyage sur le plateau d’Aliens. Quand les grands esprits se rencontrent…

 

20-Nosferatu

20

L’un des plus beaux monstres du cinéma est aussi l’un des tous premiers. Apparu dans le film Nosferatu, le vampire de Friedrich Wilhelm Murnau en 1922, l’histoire est inspirée librement du roman Dracula de Bram Stocker. La légende veut que l’acteur Max Schreck qui incarnait le vampire passait lui-même ses nuits dans un cercueil pour s’imprégner du rôle. On le dit précurseur des méthodes de l’actor’s studio. D’autres pensent qu’il était lui-même un vampire…

 

 

19-L’enfant d’Eraserhead

19

Bon alors, celui-ci, c’est sans doute le monstre le plus dégueu que j’ai jamais vu. Rien que de regarder la photo me file la nausée. Déjà, étant petit, je détournais les yeux à chaque fois que je le voyais apparaître dans ce film de David Lynch réalisé en 1977. Et pour cause, pour représenter l’enfant du personnage principal, David Lynch n’a rien trouvé de mieux qu’utiliser un foetus de veau. Quand je vous dis que c’est dégueu…

 

 

18-Yoda

18

« Que la force soit avec toi ». Maître Yoda apparait pour la première fois en 1981 dans l’Empire contre-attaque d’Irvin Kershner. Cette marionnette animatronique fut créée par Stuart Freeborn, avant d’être remplacée par d’immondes images de synthèses en 1999. Sa voix est celle de Frank Oz.

 

 

 

 

 

 

17-Splice

17

Interprétée par Delphine Chanéac, la créature du film de Vincenzo Natali réalisé en 2010 fut très complexe à créer, Natali voulant absolument rendre le laid beau, afin que le comportement des personnages à son égard puissent mieux s’expliquer, et que le spectateur puisse ressentir de l’empathie ainsi que du désir pour elle, tout en étant méfiant. C’est réussi, vous ne trouvez pas ?

 

 

 

16-Hellboy

16

S’il n’est peut-être pas le plus beau monstre de l’histoire, tous les maquilleurs professionnels vous le diront : Hellboy est le maquillage le plus complexe jamais réalisé sur un être humain ! Forcément, c’est du Rick Baker, et forcément encore, c’est pour Guillermo Del Toro. Qui cela aurait-il pu être d’autre ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15-Les Navi’

15

Les na’vi sont l’espèce la plus évoluée de la planète Pandora, mais cette création de James Cameron est surtout, on peut le dire, le vrai premier personnage en image de synthèse photo-réaliste de l’histoire. La performance capture aidant, c’est aussi l’un des effets spéciaux les plus impressionnants de l’histoire. James Cameron, what else ?

 

 

 

14-Nomak le reaper

14

Lorsque l’on apprend que Guillermo Del Toro va se charger de la réalisation de Blade 2 en 2002, difficile de s’imaginer ce qui a pu l’attirer dans un tel projet. Mais lorsque le film sort, cela devient une évidence : le personnage de Jared Nomak. Un vampire comme on en a jamais vu, à mi-chemin entre le vampire classique, le zombie et le predator avec un soupçon d’alien. Magnifique.

 

 

 

 

 

 

 

13-Creeper

13

Après avoir été renvoyé de chez Disney et passé un petit séjour en prison pour pédophilie, Victor Salva revient au cinéma avec l’incroyable Jeepers Creepers en  2001. Pour ce film, il crée d’ailleurs le personnage du Creeper, un monstre pédophile (comme quoi), dont les capacités se dévoilent au fur et à mesure du film. Un très beau monstre, dont l’influence de Freddy Krueger se fait néanmoins ressentir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12-Pyramid Head

12

Ce n’est pas parce que le film Silent Hill de Christophe Gans n’est pas exceptionnel que son monstre ne l’est pas. Certes, celui-ci est déjà dans le jeu vidéo. Mais il fait toujours autant son effet. Comme on l’apprend dans le jeu Silent Hill 2, il était le bourreau de la Toluca Prison…et c’est à peu près tout ce que l’on sait sur lui.

 

 

 

 

11-Le loup-garou

11

Lorsque je parle du loup-garou, ce n’est pas de n’importe lequel mais celui du fabuleux loup-garou de Londres de John Landis. Et ce n’est pas le loup-garou en question, mais plutôt sa transformation. C’est pourquoi, en plus de la photo, je ne peux que vous mettre l’extrait de ce film réalisé en 1982, et dont les maquillages sont signés Rick Baker : https://www.youtube.com/watch?v=n9QPouW-XZ4

On aurait pu mettre le loup-garou du film Hurlements également, mais puisqu’il fallait n’en choisir qu’un…(oui, je m’impose des règles, et alors ?)

 

 

10-Gremlins

10

On entre dans le top 10, et on cite pour la deuxième fois le magnifique film de Joe Dante et sa suite. La création est toujours de Chris Walas, mais elle sera peaufinée et améliorée par Stan Winston dans Gremlins 2. Et si, à l’origine, le gremlin est une créature imaginaire, de la taille d’un lutin et avec une prédilection pour la mécanique, et qu’il était auparavant connu pour avoir affronté Bugs Bunny, les films de Dante ont fini par s’imposer dans l’imaginaire collectif, c’est dire leur puissance d’évocation.

 

 

 

9-Freddy Krueger

3f

Freddy a longtemps été mon monstre préféré. Apparu en 1984 dans Les Griffes de la Nuit, il est entièrement issu de l’imaginaire de Wes Craven, plus particulièrement de ses cauchemars. Ce tueur d’enfant fut à l’époque brûlé vifs par leurs parents enragés. Il reviendra quelques années plus tard, le visage brûlé, et un gant affublé de lames de couteaux hanter les rêves de la génération suivante. A un détail prêt, si Freddy vous tue dans un rêve, vous mourrez pour de bon.

 

 

 

 

 

 

 

8-Pennywise

9

ça. L’un des romans les plus terrifiants jamais écrit possède la particularité d’être également le téléfilm le plus terrifiant jamais réalisé. Car oui, Il est revenu (son titre français) n’est pas un film mais bien un téléfilm. Et le clown tueur joué par Tim Curry fait peur, très peur. On se souviendra longtemps de sa première apparition, au tout début du film, qui en a traumatisé plus d’un. D’ailleurs, la voici : https://www.youtube.com/watch?v=NXiDoG_3IMM

 

 

7-Darkness

8

Tim Curry, encore lui, l’un des acteurs les plus dérangés de l’histoire du cinéma. Et si on le connait surtout pour son rôle de Frank N.Furter dans Rocky Horror Picture Show, c’est dans Legend de Ridley Scott qu’il vole la vedette à toute l’équipe. Car si le film possède un scénario insipide, il est surtout connu pour son imagerie hors du commun, l’une des plus belles imageries de l’heroic fantasy sur pellicule. Et que dire du Darkness ? Monstrueux, majestueux, classique, mais unique à la fois. Un chef d’oeuvre absolu de création artistique que l’on doit à Rob Bottin.

 

6-Cenobites

7

En plus d’être l’une des sagas les plus malsaines de l’histoire, Hellraiser comporte en son sein des monstres parmi les plus beaux jamais créés : les cénobites. Toute l’imagination de Barker s’exprime dans le design de ses créatures venues de l’enfer qui ont fait de la souffrance de l’autre et de leur souffrance propre un art de vivre.

 

 

 

 

5-Pale Man

6

On arrive dans le top 5 avec le Pale Man, une création 100% Guillermo Del Toro pour Le Labyrinthe de Pan largement inspirée du tableau Saturne dévorant un de ses fils de Francisco de Goya. Del Toro l’a compris, les yeux sont le miroir de l’âme. Leur absence sert la monstruosité. Implacable.

 

 

 

 

4-Le gardien

5

Mettre le gardien d’Hellboy 2, toujours de Guillermo Del Toro devant le Pale Man en fera peut-être sauté plus d’un au plafond. Mais en même temps, comment ne pas s’extasier devant cet ange noir dont les ailes comportent des dizaines d’yeux ? Dans tous les cas, ça sort du même esprit.

 

 

 

3-The Fly

4

Nous arrivons dans le top 3, sûrement les monstres les moins surprenants car les plus connus. En troisième position, donc, La mouche de David Cronenberg, à tous ses stades d’évolution, soit la lente dégradation d’un Jeff Goldblum en mouche géante totalement organique. Dégoutant, mais magnifique.

 

 

 

2-Xenomorph / Alien Queen

2

Difficile à départager. Qui est la créature la plus belle ? L’alien original, issu directement du cerveau du peintre suisse H.R Giger, et reprise dans le film de Ridley Scott, ou la reine alien, issue du cerveau de James Cameron et inspirée de l’alien original ? Pour ma part, c’est la reine alien, mais l’un n’existant pas sans l’autre, j’ai décidé de les mettre tous les deux ex-aequos. Vous ne m’en voudrez pas, j’espère ?

 

 

 

1- The Thing

snapshot20090425163256.jpg

snapshot20090425163256.jpg

La rumeur veut que l’idée du film Alien de Ridley Scott ait été volée à John Carpenter par son ami Dan O’ Bannon. Carpenter se vengera donc quelques années plus tard, en 1982, en réalisant un remake du film The Thing de Christian Niby. Et non seulement, le film est meilleur que l’original, mais il se permet même de l’avis des fans d’horreur, de surclasser Alien en tous points. Et ce, même pour moi, qui décide de classer la chose comme étant le plus beau monstre de l’histoire du cinéma. Un monstre évolutif, incroyable, lovecraftien, une prouesse technique et visuelle que l’on doit au talent de Rob Bottin. Chose étonnante, le remake tout pourri du film sera l’occasion de retrouver un monstre tout aussi beau, mais en images de synthèse cette fois, ce qui le rendra peut-être moins terrifiant.

 

1 1bis 1ter

 

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

1 Commentaire

daniela 10/01/2018 - 17:13

je n’ai pas aime la fin mais le debut etait coul

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.