Le Sucre, maison de qualité fondée en 2013, vous proposera tout l’été un Tour de France en bonne compagnie. Si le rooftop le plus apprécié des oiseaux de nuit a reçu les plus grands, de Dettmann à Com Truise en passant par le papa régional de la musique électronique Laurent Garnier, Le Sucre met aussi en avant les nouveaux talents locaux et nationaux. Consommer bio et local est décidément tendance, et il serait dommage de ne pas appliquer cet adage à la musique, surtout quand on vit dans une ville comme Lyon, qui brille par son effervescence et rend parfois jalouses les autres villes de France (par exemple lorsqu’elle accueille les trop rares Kraftwerk).

Ainsi, Tour de France – probablement inspiré par le morceau desdits Kraftwerk – mettra en avant, chaque vendredi, un label français. Mais ici, pas question de programmer la fine fleur de la French Touch. Non, ici on parle underground, vraie techno et DIY. Dans le lot, bien sûr, on pourra entendre des talents locaux, comme Kosme et son label Cosmic AD (vendredi 11 juillet), Spitzer (avec le label InFiné, le 25 juillet, et qui a notamment collaboré avec Erotic Market) ou alors CLFT Militia( le 15 août).

Encore une fois, la programmation et les artistes lyonnais ne sont pas en reste et font bouger la ville.

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.