Lyonnaises, Lyonnais et habitants des alentours, si vous souhaitez des vêtements uniques, sur-mesure et haut de gamme, vous saurez à présent à quelle porte frapper : celle d’Isolde K. Nous l’avons interviewée, ainsi qu’une de ses clientes, pour vous faire découvrir son métier.

Isolde K, de son vrai nom Martine-Isolde Kovalitchouk, est Lyonnaise d’origine. Elle a obtenu un diplôme de l’École des Beaux-Arts, ainsi qu’un Diplôme des Métiers d’Art option costumière, avant de fonder Isolde K & le Jardin de Couture  en 2010.

Ses créations sont des pièces uniques, adaptées à la personne qui les portera, à sa morphologie et à sa personnalité. Et également à ses idées puisque c’est au client de choisir le type de vêtement, la forme et les tissus. Anne-Gaël, cliente fidèle d’Isolde K, confie apprécier énormément le fait de pouvoir contribuer à la création de ses vêtements, de voir ses propres idées réalisées par la couturière. « C’est une véritable co-création », dit-elle.

Anne-Gaël définit les créations d’Isolde K comme un mélange de sobriété et d’élégance, elle apprécie le travail important qui est fourni dans la rencontre des matières. La couturière est attentive à l’univers de la personne pour s’y adapter au mieux.

Isolde K2

Le plus beau compliment qu’on ait pu faire à Isolde K : « Quand je viens chez vous, je me sens belle ». Cette phrase prouve sa capacité à mettre en valeur les personnes, à leur faire aimer leur corps, à les faire se voir différemment. Parfois, se sentir bien dans son vêtement peut permettre de se sentir mieux dans sa tête. La couturière est psychologue à sa manière.

Elle aime relever des défis, créer des choses qu’elle n’aurait jamais pensé créer. Certains clients ont des demandes très précises et ambitieuses à réaliser au niveau technique. Elle prend alors beaucoup de plaisir à surmonter les difficultés et à donner aux clients la tenue dont ils rêvaient.

Ses créations s’inspirent de celles de Madeleine Vionnet, couturière du XXe siècle, qui introduisit la coupe en biais dans le monde de la mode. C’est cette technique qu’Isolde K utilise le plus aujourd’hui. Cela donne des vêtements fluides qui se posent sur les corps. La couturière apporte aussi beaucoup d’importance au confort et à la praticité.

La soie est son tissu de prédilection, mais elle travaille également beaucoup avec la viscose, le polyester, la laine et le lin. Elle choisit toujours des tissus de très bonne qualité et venant en priorité de France (ou d’Italie pour la soie).

Toutefois, elle confie qu’être créatrice à Lyon n’est pas facile. Elle a presque l’exclusivité dans le secteur du sur-mesure haut de gamme, mais il faut faire face à d’autres concurrences : celle du prêt-à-porter et celle, très récente, du semi-mesure. Il s’agit de vêtements déjà existants auxquels on fait des retouches. Isolde K invite à ne pas confondre les deux métiers, car le sien est un « métier d’art ».

Elle est d’ailleurs en pleins préparatifs du salon des métiers d’art qu’elle a initié et qui aura lieu en septembre sur l’avenue Général Brosset dans le 6e arrondissement.

Pour terminer, en ce jour de Saint-Valentin, Isolde K n’a qu’un conseil à donner : choisissez une tenue dans laquelle vous vous sentez à l’aise et qui vous met en valeur. Soyez vous-même !

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.