Le retour de l’Urban Art Jungle Festival, pour la promotion de l’art urbain à Lyon

by Arlyo Team
0 comment

Après la première édition de l’Urban Art Jungle Festival en septembre 2016, la galerie Superposition remet le couvert pour un deuxième rendez-vous les 17, 18 et 19 février prochain. ArlyoMag est allé à la rencontre des organisateurs du festival qui nous ont expliqué leur démarche.

Urban Art Jungle Festival #2Urban Art Jungle Festival #2

De l’organisation d’événements ponctuels à la création de l’Urban Art Jungle Festival

L’équipe organisatrice de l’Urban Art Jungle Festival est composée des membres de l’association Superposition qui s’est donné pour objectif de promouvoir l’art urbain à Lyon. Avant la création du festival, les membres de Superposition ont commencé par organiser des événements éphémères dans les rues lyonnaises pour permettre à leurs artistes de peindre légalement dans l’espace public. On se souvient de leur premier événement #Superbien, organisé le 1er mai 2016, durant lequel les artistes de la galerie ont transformé la rue Longue en musée à ciel ouvert. Cette première manifestation s’est suivie de nombreuses autres. Avec le succès de ces événements ponctuels, germe l’idée d’organiser un véritable rendez-vous sur plusieurs jours durant lequel les artistes pourraient investir un lieu et créer une véritable émulation culturelle. L’Urban Art Jungle était né.

Une première édition du festival pour la promotion de l’art urbain

Urban Art Jungle Festival

Mr.Sphinx en live painting lors de la première édition de l’Urban Art Jungle Festival / Crédits photo : Arthur Dups

La première édition de l’Urban Art Jungle est organisée les 9, 10, 11 septembre 2016 dans un espace industriel du 7ème arrondissement de Lyon. L’objectif du festival est d’investir un lieu non ouvert au public et de le réhabiliter de manière éphémère en le transformant en lieu de création et d’échange artistique. Si le festival permet à Superposition de présenter le travail des artistes que l’association représente, il vise également à faire dialoguer différents genres culturels. En plus des live paintings des artistes Superposition, le public a pu découvrir une exposition de photographies, assister à des concerts et participer à des ateliers créatifs. La volonté de l’équipe de Superposition est donc de créer un village éphémère dans lequel la création artistique et les échanges entre le public et les artistes sont au centre.

Du succès de la première édition à la volonté de créer un rendez-vous régulier

Première édition de l'Urban Art Jungle Festival

Première édition de l’Urban Art Jungle Festival / © Arthur Dups

La première édition du festival fut un succès puisque plus de deux-mille visiteurs ont participé à l’événement. Fort de cette réussite, l’équipe de Superposition s’est dotée d’un lieu d’exposition permanent, situé rue Longue dans le 1er arrondissement, qui lui permet de diffuser les œuvres des artistes qu’elle représente. C’est après son installation sur la presqu’île que Superposition a pu réfléchir à une deuxième édition de l’Urban Art Jungle Festival. Avec cette deuxième édition, l’équipe de Superposition souhaite que le festival devienne un rendez-vous bi-annuel de la promotion de l’art urbain à Lyon. L’idée est donc que le festival soit reconduit deux fois par an chaque année, avec une édition à la fin de l’été et l’autre en hiver.

Les nuits, la nouveauté majeure de la deuxième édition du festival

DJ set lors de la première édition de l'Urban Art Jungle Festival

DJ set lors de la première édition de l’Urban Art Jungle Festival / © Arthur Dups

La principale nouveauté de la deuxième édition est que le festival ne se tiendra pas uniquement durant la journée mais également le soir grâce à des concerts et à des DJ sets d’artistes lyonnais. Cette évolution du festival constitue un aspect particulièrement intéressant car elle montre la volonté des organisateurs de faire de l’Urban Art Jungle Festival un lieu de rencontre entre différents genres culturels. Si l’équipe de Superposition reconnait volontiers qu’il existe de nombreuses initiatives culturelles intéressantes à Lyon, le festival permet de les regrouper et de les faire dialoguer entre elles dans un même lieu, sur trois jours.

Investir un lieu « dormant » différent à chaque édition

WENC en live painting lors de la première édition de l'Urban Art Jungle Festival

WENC en live painting lors de la première édition de l’Urban Art Jungle Festival / © Arthur Dups

Une des originalités de l’Urban Jungle Art Festival est qu’il se propose d’investir à chaque édition un lieu non ouvert au public, « dormant », car en attente de réhabilitation. Le festival effectue ainsi une forme de jonction entre l’ancienne activité du lieu et sa nouvelle à venir après la réhabilitation. C’est par exemple le cas de la deuxième édition qui se déroulera dans une ancienne menuiserie qui va être transformée en incubateur culinaire après le festival. En attendant sa réhabilitation, le festival permettra de faire vivre ce lieu durant trois jours. La volonté d’investir un lieu différent à chaque édition témoigne d’une dynamique d’évolution permanente que les organisateurs cherchent à mettre en place pour le festival. C’est en cela que la démarche de l’équipe de Superposition est intéressante car elle démontre une volonté d’interroger sans cesse le format des rencontres qu’elle organise.

Du spectateur au spect-acteur, la volonté de faire participer le public au cœur de l’initiative

Première édition du festival

Première édition du festival / © Arthur Dups

La démarche de l’équipe de Superposition repose également sur la volonté de faire participer le public au festival. Lorsqu’il se rend à l’Urban Art Jungle Festival, le public est invité à prendre part aux activités artistiques. En effet, de nombreux ateliers sont organisés comme des ateliers d’initiation au graff, à la céramique ou encore à la gravure. Le festival est donc conçu comme un espace d’échange autour de l’art. Échange à la fois entre les différentes formes d’art mais aussi entre les artistes et le public. Le public n’est donc plus considéré comme un simple spectateur mais comme un spect-acteur, il participe à co-construire le festival.

Un festival conçu comme un lieu d’échange culturels et qui met en avant les artistes lyonnais que l’on a hâte de retrouver pour sa deuxième édition !

Informations complémentaires sur la programmation du festival et la billetterie à retrouver sur la page Facebook de l’Urban Art Jungle Festival.

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.