La pop lyonnaise vous révèle ses couleurs et ses aspérités.

Une pop douce aux accents aériens ponctués d’une voix éraillée, meurtrie par le temps aux mélodies qui s’imprègnent d’une ambiance bouleversante. Jane’s Flats, c’est de la finesse dans la composition, on retient une puissance sous-jacente pour laisser parler l’essentiel. On fonctionne dans l’évolutif, un brin de ressemblance sur certaines parties avec Alt-J ou avec la pop de Two Door Cinema Club, mais des riffs plus pêchus, plus rentre-dedans.

Si la moyenne d’âge est de 18 ans, la maturité musicale est déjà bel et bien installée, un univers sonore qui a déjà ses codes et ses habitudes. On garde un ensemble très pop, mais on est surpris par les aspects harmoniques très recherchés jouant avec les tensions et les nuances, relâchant la pression sur des refrains efficaces. Les harmonies lourdes d’une atmosphère qui emprunte ses brûlures et ses douleurs aux hommes et au cosmos. Une French Touch très britannisé dans l’âme, un accent anglais assumé.

Pour ce qui est de la batterie, on suit l’aspect progressif des morceaux en laissant parler des patterns déchainés sur les refrains, afin d’accompagner ces envolées lyriques aux allures rock de nos amis outre-Manche. Tout ceci relevé de nappes de synthés vous emportant dans un doux flot de mélancolie.

Un EP sera prochainement disponible donc ne ratez pas ça !

Le groupe se produira sous peu lors de la soirée de lancement d’Arlyo Event, ce 24 avril !

Des vidéos sont disponibles sur la page Facebook du groupe avec certains morceaux qui seront disponibles dans l’EP bientôt en ligne.

Print Friendly, PDF & Email

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.